Pourquoi Dennis Rodman avait un plus gros QI basket que la plupart et refusait de scorer

Steve Kerr a décidé de réhabiliter l'intelligence de jeu de son ancien coéquipier Dennis Rodman.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi Dennis Rodman avait un plus gros QI basket que la plupart et refusait de scorer

Dennis Rodman passait et passe toujours pour un illuminé sur le terrain. Un génie du rebond dont l'arme principale était son intensité et son agressivité à toute épreuve. A vrai dire, c'était un peu plus compliqué que ça. Sa personnalité et son goût pour la fête ont beaucoup éclipsé le joueur cérébral qu'il était.

Steve Kerr, son ancien coéquipier à Chicago, était de passage dans le Tolbert, Krueger and Brooks Podcast. Il y a raconté ce qui l'avait le plus bluffé chez Dennis Rodman : sa compréhension de l'attaque en triangle.

"Dennis a compris le triangle instantanément. Il lui a fallu trois jours pour comprendre tout le schéma offensif. Il y a des joueurs qui n'ont jamais réussi à le faire. Dennis avait un vrai instinct pour le jeu. Il aurait pu marquer énormément, mais il voulait simplement être Dennis", a expliqué le coach des Golden State Warriors.

Dennis Rodman, l'histoire folle de sa virée à Vegas pendant les Finales 97

Kerr en a aussi profité pour évoquer le fait que Dennis Rodman a justement décidé de son propre chef qu'il ne serait pas un scoreur. Sur ses trois saisons à Chicago, "The Worm" n'a inscrit en effet qu'un peu plus de 5 points de moyenne. Un chiffre qui n'a, selon son ex-camarade, rien à voir avec une quelconque incapacité technique.

"Je pense que Dennis retirait beaucoup de fierté dans le fait de ne pas scorer. C'était vraiment bizarre quand on jouait ensemble à Chicago.

Sur certains matches, il prenait le rebond offensif et pouvait littéralement finir sur un lay-up derrière. Mais au lieu de ça, il balançait le ballon derrière et espérait qu'on raterait un autre pour qu'il puisse prend un autre rebond offensif".

Cette mentalité et cette approche du jeu ont permis à Rodman de glaner 5 titres de champion NBA (deux avec Detroit, trois avec Chicago), d'être 7 fois meilleur rebondeur de la ligue, deux fois meilleur défenseur NBA, on en passe et des meilleures.

Shawn Kemp avoue préférer Rodman à Jordan et déteste le Thunder

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest