Deron Williams : « J’ai eu davantage confiance en Brooklyn qu’en Dallas »

A l'image du renouveau des Nets, D-Will aborde la saison avec un moral au beau fixe.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Deron Williams : « J’ai eu davantage confiance en Brooklyn qu’en Dallas »
A quelques semaines du début de la saison, les Nets vont être la cible de toutes les attentions. Deron Williams, la star de la franchise déménagée cet été à Brooklyn, a déjà des fourmis dans les jambes.
« Je suis très, très excité. Nous avons beaucoup de joueurs actuellement, qui font beaucoup de tests et qui ont commencé à travailler ensemble, en équipe », a indiqué D-Will sur le site officiel des Nets. « La plupart des autres joueurs vont commencer à revenir d’ici la fin de la semaine. Nous sommes ravis. C’est une équipe totalement nouvelle, dans une ambiance totalement différente grâce à l’arrivée à Brooklyn. »
Pour sa troisième saison sous le maillot des Nets, Williams affiche une confiance totale en ses coéquipiers, même s'il admet qu'il faudra peut-être un certain temps pour trouver l'alchimie avec un groupe réajusté cet été.
« Nous avons maintenant une équipe bien en place avec un noyau solide. Tout le monde est fixé pour au moins les quatre prochaines années. Nous allons voir ce que ça donne. C’est un processus qui va prendre un certain temps. Mais je pense que nous avons un bon noyau et nous sommes vraiment motivés suite au déménagement à Brooklyn et dans la nouvelle salle. »

« Nous ne nous préoccupons pas des Knicks »

En aménageant à Brooklyn, les Nets seront désormais en concurrence avec les Knicks pour la suprématie de New York. Une rivalité  que le joueur de 28 ans ne souhaite pas alimenter, préférant se concentrer sur les objectifs de son propre club.
« Nous ne nous préoccupons pas vraiment des Knicks. Nous faisons attention à toute la Conférence Est. Et nous nous concentrons sur nous-mêmes, pour avoir une meilleure équipe et devenir une team de playoffs. Je pense que notre premier objectif c’est d’aller en playoffs parce que tout peut arriver sur une série de 7 matches. Donc nous ne sommes pas préoccupés par ce derby. »
Avec l'arrivée de Joe Johnson, en provenance d'Atlanta, les Nets disposent d'une ligne arrière redoutable sur le papier. Et D-Will ne cache pas son enthousiasme à l'idée d'évoluer aux côtés du shooteur All-Star.
« Je n’ai jamais joué avec un arrière capable de faire ce qu’il fait et il n’a jamais joué avec un meneur comme moi depuis Steve Nash, au début de sa carrière. Donc nous sommes tous les deux très motivés. On va s’enlever mutuellement de la pression. »
De la pression, il risque pourtant d'y en avoir davantage à Brooklyn cette année. Après une nouvelle saison difficile à Newark, Williams et ses coéquipiers n'auront pas d'autre choix que de se relancer pour justifier leur nouveau statut.
« Je pense que nous avons tous eu des hauts et des bas. Selon mes critères, j’ai eu une mauvaise saison l’an dernier. J’ai le sentiment que les gens sous-estiment Joe, même s’il a été All-Star l’an dernier. Je pense que les gens oublient à quel point Gerald Wallace peut-être bon. Et il y a aussi Brook (Lopez) parce qu’il a été blessé l’an dernier. Je pense que nous avons tous beaucoup à prouver, et ça nous motive. »

« J'ai eu davantage confiance en Brooklyn qu'en Dallas »

Déterminé à réussir au sein de la franchise avec laquelle il a prolongé son contrat pendant l'intersaison, l'ancien Jazz a dû néanmoins repousser les avances de Mark Cuban, déterminé à le faire venir à Dallas.
« Après avoir vu le déroulement des réunions, j’ai eu davantage confiance ici qu’à Dallas. Sans entrer dans les détails des rendez-vous, je me suis senti plus à l’aise ici. »
Désormais fixé sur son avenir au même titre que Brook Lopez, Kris Humphries, Gerald Wallace et Joe Johnson, sous contrat à long terme avec les Nets, Deron Williams veut maintenant des résultats et atteindre les playoffs. Dès cette année.
« Je pense que nous sommes capables d’obtenir l’avantage du terrain. Contre qui ? Je n’en sais rien. Cela dépend de comment tout ça va prendre, comment vont se passer le training camp et le premier mois de la saison… Je pense qu’il n’y aura pas vraiment de problème. Tous les joueurs en sont au même stade dans leur carrière : ils veulent tous gagner. » 
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest