Eric Gordon : les Rockets se montrent patients pour son trade

Les Houston Rockets se montrent très exigeants avec les équipes intéressées par Eric Gordon, disponible sur le marché des transferts.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Eric Gordon : les Rockets se montrent patients pour son trade

Eric Gordon n’a plus sa place parmi les jeunes Rockets. À 33 ans, il est le doyen de cette équipe en reconstruction dans laquelle les minutes vont majoritairement aux rookies et sophomores. Dans la dernière année garantie de son contrat, son trade n’est plus qu’une question de temps. Mais Houston se montrerait exigeant vis-à-vis des contreparties.

Depuis qu’il a été mis sur le marché des transferts, la plupart des rumeurs l’envoient aux 76ers. Après James Harden, PJ Tucker et Danuel House, Philadelphie pourrait récupérer un quatrième joueur de l’ancien roster des Rockets. Le trade était proche d’aboutir le soir de la draft, d’après Kelly Iko de The Athletic, mais les deux franchises ne sont pas allées au bout.

Sept équipes, au total, ont contacté Houston pour Gordon avant la draft. Les Bucks, le Heat et les Suns se sont notamment positionnés sur le dossier en offrant des premiers tours de draft. Mais le front office de Rafael Stone a refusé chacune de ces propositions. Le prix pour l’arrière est plus élevé qu'attendu.

Le sixième homme de l’année en 2017 serait un bel ajout pour la plupart des prétendants au titre. Il sort d’une année à 13,4 points de moyenne, à 41,2 % à trois points, dans un contexte collectif instable. Conscients de sa valeur, les Rockets s’accrochent au dossier et continuent de se montrer exigeants.

Daryl Morey, ancien GM des Rockets et actuel président des opérations des Sixers, a toujours l’intention de faire venir Eric Gordon. Les deux équipes ont d’ailleurs repris les conversations au début de la Free Agency. Mais le prix n’a pas diminué pour autant. L’arrière est disponible, mais pas à n’importe quel tarif.

La franchise texane sait qu’elle a l’avantage face à ces contenders qui agissent dans l’urgence et elle compte bien en profiter. C’est pourquoi Houston serait à l’aise à l’idée de commencer la saison avec Gordon, quitte à attendre la trade deadline. L’objectif, de son côté, reste d’en tirer la meilleure contrepartie.

Free Agency NBA 2022 : listing complet des rumeurs, trades et signatures

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest