Frank Ntilikina a échoué face à Trae Young, mais les critiques sont injustes

Frank Ntilikina a échoué face à Trae Young, mais les critiques sont injustes

Tom Thibodeau a envoyé Frank Ntilikina en mission sur Trae Young. Le Français a échoué, mais pouvait-il en être autrement ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

La fanbase des New York Knicks est toujours très partagée en ce qui concerne Frank Ntilikina. Il y a les fidèles de la première heure, qui pensent que le meneur français a sa place en NBA et attend juste le bon contexte et la confiance d'un coach. Les autres, qui ne voient pas ce que les Knicks et d'autres trouvent au "French Prince", s'en donnent à coeur joie sur les réseaux depuis dimanche.

Tom Thibodeau a malheureusement pris l'habitude de ne faire entrer Ntilikina que quelques secondes par match depuis plusieurs semaines. Comme s'il ne l'estimait pas capable de plus, "Thibs" demande à l'ancien Strasbourgeois de défendre fort sur une ou deux possessions avant d'aller se rasseoir et de regarder ses camarades jouer au basket. Le coach des Knicks est en lice pour remporter le titre de CoY et ce qu'il a fait est admirable. Difficile, donc, de lui reprocher quoi que ce soit. Mais la manière dont il utilise Frank Ntilikina ne l'a clairement pas aidé à faire le job dans le game 1 contre les Atlanta Hawks.

Hué, insulté mais clutch : Trae Young a fait TAIRE le Madison Square Garden !!

Ntilikina a joué 31 secondes dimanche, sur le parquet d'un Madison Square Garden en fusion pour le retour des Knicks en playoffs. Difficile de retenir autre chose de son apparition que les 9 dernières secondes de celle-ci. Thibodeau l'a envoyé en mission sur Trae Young sur la dernière possession du match. Celle-ci a été un échec.

Après être bien resté devant le meneur des Hawks au démarrage, le Français a rapidement été pris de vitesse et n'a pas pu freiner Young dans sa course. Le héros de la nuit a pu ajuster un floater dans une relative sérénité par-dessus Julius Randle et intimer aux fans des Knicks, gestes et paroles à l'appui, de la fermer. On peut voir sur l'action que Frank semble dérouté par l'arrivée de Taj Gibson pour l'aider. Un millième de seconde d'hésitation explicable par l'absence de temps de jeu commun et que Young a parfaitement exploité.

Ntilikina a déjà verrouillé Trae Young par le passé

On ne peut pas s'empêcher, en tant que membres du comité de défense de Frank Ntilikina depuis le début, de se dire qu'avec un peu plus de minutes et de rythme, il aurait été un peu plus à même de gêner Trae Young. Entrer dans un match aussi intense et tendu en devant défendre sur un type en pleine bourre quand votre total de minutes sur le mois écoulé se compte sur les doigts de la main, c'est compliqué.

Dans l'idée, on voit ce qu'a voulu faire Thibodeau. Par le passé, Ntilikina a souvent gêné Trae Young. Mais c'était sur davantage qu'une possession dans un contexte aussi particulier.

Si c'est sur ce mode-là que Tom Thibodeau veut continuer d'utiliser son meneur, on va espérer qu'il parviendra à verrouiller son adversaire lorsqu'il sera appelé au front. On aimerait bien éviter à l'international français, qui sera dans le groupe de Vincent Collet pour les Jeux Olympiques, une expérience déplaisante au moment d'aller checker son nom sur Twitter lors des prochains matches...

CQFR : Trae Young est un Knicks Killer, les Lakers et le Jazz au tapis

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest