Fred VanVleet veut passer toute sa carrière aux Raptors

Éligible à une extension de contrat cet été, Fred VanVleet n'a pas l'intention de passer le reste de sa carrière ailleurs qu'aux Toronto Raptors.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Fred VanVleet veut passer toute sa carrière aux Raptors

Fred VanVleet a déjà inscrit son nom dans l’histoire de Toronto Raptors lors du titre de 2019. Désormais au centre du projet sportif, il reste fidèle à l’équipe qui lui a permis de rejoindre la NBA en 2016. Son objectif serait même d’y finir sa carrière.

Le meneur, All-Star cette année, est éligible à une extension de 89 millions de dollars sur trois ans cet été. Lui et le front office devraient d'ailleurs commencer à en discuter très rapidement. Ils ne sont cependant pas certains de trouver un accord dès cette année. En effet, VanVleet pourra signer un contrat de 114 millions sur quatre ans après la saison 2022-2023 s’il décline sa player option.

Quoiqu’il en soit, le joueur n’est pas trop préoccupé par ces négociations. Cet été ou le prochain, ça n’a pas d’importance pour lui. Il affirme clairement vouloir passer le reste de sa carrière à Toronto.

"J’adore être un Raptor, j’aimerais passer toute ma carrière ici. J’ai une excellente relation avec la ville, la franchise, les propriétaires, le management… c’est une association idéale pour moi. J’adore être aux Raptors et j’espère que l’on pourra continuer comme ça. Donc je ne m’inquiète pas pour les négociations de contrat", assure-t-il dans une interview avec Adam Laskaris.

Fred VanVleet sort potentiellement de la meilleure saison individuelle de sa carrière. Avec 20,3 points, 6,7 passes et 4,4 rebonds par match de moyenne, il est l’une des pièces centrales du projet sportif de Toronto. L’intérêt est donc logiquement mutuel.

L’exercice 2021-2022 a été une réussite pour le collectif, qui a terminé avec un bilan de 48-34 en saison régulière. Éliminés en six matches face aux Sixers au premier tour des playoffs, ils sortent ainsi d’une année plus que satisfaisante. Le projet est en excellente voie.

Au-delà des cadres que sont VanVleet et Pascal Siakam, les Raptors sont l’une des équipes les plus jeunes de la NBA. Avec une moyenne d’âge autour de 25 ans, leur avenir est très prometteur. D'abord, Scottie Barnes, Rookie of the Year, a un immense potentiel et devrait encore s’améliorer la saison prochaine. Avec Precious Achiuwa (22 ans), Gary Trent Jr (23 ans) et OG Anunoby (24 ans) à ses côtés, la franchise dispose de l’un des meilleurs young core de la ligue.

VanVleet et Siakam n’ont que 27 ans, mais sont déjà considérés comme de solides vétérans dans ce roster compte tenu de l’âge de leurs coéquipiers et de leur expérience de champions. Le meneur a conscience de son rôle dans l’effectif et est près, progressivement, à laisser de plus en plus de places aux jeunes dinos.

"Ça ne me dérange pas d’avoir un rôle moins important si cela rend mon équipe meilleure. Il y a certains soirs où j’ai dû marquer 25 ou 30 points, souvent, et ce serait bien de ne pas avoir besoin de cela. […] Les jeunes vont prendre un rôle plus important et ça devrait nous rendre meilleurs en tant qu’équipe", a-t-il continué.

Nombreux sont ceux qui espèrent passer toute leur carrière dans une seule franchise. Toutefois, peu sont ceux qui le font vraiment. Fred VanVleet est un joueur d’équipe et un membre loyal de l’organisation. Alors, peut-être que lui pourra vraiment rejoindre de ce club très restreint.

Les Raptors veulent jouer la carte de la continuité pendant l’intersaison

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest