Horford papy flingueur, Curry bien épicé : Les notes du Game 1

Horford papy flingueur, Curry bien épicé : Les notes du Game 1

Posez vos stylos, rendez vos copies, c'est parti pour les notes du game 1 des finales NBA 2022 entre les Celtics et les Warriors.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Al Horford : 9/10

Eh ben mon vieux, ça valait le coup d’attendre ! 141 matches de playoffs sans jamais atteindre les finales, Al Horford, officiellement 36 balais, officieusement 44, visiblement 22 depuis le début de l’année, est un faux rookie à ce stade. Sa jeunesse a fait toute la différence avec 26 puntos et 6 paniers primés sur ce game 1. 4/4 dans le quatrième quart-temps aussi.

Stephen Curry : 9/10

Avec 34 points et un regard noir, déterminé à faire taire les guignols qui pensent qu’il n’est pas un top-15 All-Time parce qu’il lui manque un trophée de MVP des finales, il pouvait difficilement faire plus. Bouillant dans les premiers et troisièmes quart-temps, ceux gagnés par les Warriors, Stephen Curry s’est ensuite fait voler ses propres pouvoirs par Derrick White, Al Horford et Marcus Smart. Si ça ce n’est pas un signe que la planète part en couilles, franchement.

Jordan Poole : 2/10

2 paniers, 2/10. Additionne les 2 et ça fait 4 balles perdues. Contrairement à la large majorité de ses coéquipiers, Jordan Poole manque encore d’expérience à ce niveau de la compétition. Et ça s’est senti. Pour une fois, il n’a pas su prendre le relais de Curry quand Steph se reposait. Sauf que les Warriors pensaient être tranquilles avec leur dizaine de points d’avance. It escalated quickly.

Jayson Tatum : 4/10

Bien sûr que Tatum doit faire mieux qu’un 3 sur 17 bien dégueulasse aux tirs dans un game 1. Mais ça ne veut pas dire qu’il a été complètement mauvais pour autant. Plutôt que de forcer 30 tirs comme l’aurait fait l’une de ses idoles – c’est purement gratuit mais only love for Kobe (R.I.P.) – le jeune homme a préféré impliquer ses coéquipiers. Du coup, 13 passes décisives dont plusieurs pour des paniers primés de White, Smart, Horford, Pritchard, etc. Que Boston puisse gagner alors qu’il finit à 12 points est déjà une sacrée performance encourageante.

Jaylen Brown : 7/10

Il n’a pas été parfait mais il a su assumer son rôle de deuxième star en prenant le relais de Jayson Tatum. Jaylen Brown a notamment été l’instigateur du premier run des Celtics en début de quatrième quart-temps. Un 9-0 pour recoller au score avec un panier primé, un autre à deux-points, une interception et une passe décisive à son actif.

Draymond Green : 3/10

Il mérite sans doute une note un peu plus élevée mais qu’est-ce qu’il est chiant avec sa mécanique de tir bien joueur du dimanche matin qui balance 35 briques à trois-points, bien mec qui joue avec un sac-à-dos. Bref, bien cheum. 2 sur 12 aux tirs pour Draymond, qui est sorti sur 6 fautes. La base.

Marcus Smart : 8/10

Elle semble loin l’époque où on pouvait se marrer quand Marcus Smart tentait sa chance à trois-points. Y’a pas à dire, la NBA, c’était mieux avant.

Andrew Wiggins : 7/10

Une très belle défense sur Tatum, un soutien de Stephen Curry en attaque. 20 points. Steve Kerr répète que les Warriors ne seraient pas là sans lui et il a raison. D’ailleurs, ils vont vraiment avoir besoin du Canadien sur cette série. Lui a eu le mérite de répondre présent cette nuit. Andrew Wiggins est finalement devenu un vrai joueur de basket. Y’a pas à dire, la NBA, c’était mieux avant.

Derrick White : 8/10

Mr CLUTCH ! C’est à se demander si Derrick White a déjà raté un trois-points important dans sa vie. En tout cas, c’est lui qui a lancé le 17-0 des Celtics et c’est aussi lui qui a égalisé à 103 partout.

Du coup :

Brad Stevens : 10/10

Aller chercher White en cours de saison, quel coup de génie.

Les Celtics renversent les Warriors après un 4e quart-temps légendaire !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest