Giannis Antetokounmpo se défend d’avoir eu la peau d’Adrian Griffin

Le leader des Milwaukee Bucks Giannis Antetokounmpo a nié le moindre rôle dans le récent licenciement d'Adrian Griffin.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Giannis Antetokounmpo se défend d’avoir eu la peau d’Adrian Griffin

Malgré un bilan positif (30 victoires - 13 défaites à l'époque), les Milwaukee Bucks ont décidé d'arrêter les frais avec Adrian Griffin. Sous ses ordres, Giannis Antetokounmpo a régulièrement exprimé sa frustration. Par rapport au niveau de jeu de son équipe, mais aussi sur son utilisation.

Rapidement après le licenciement du coach, des questions se sont posées sur le rôle du Grec dans cette décision. Pour certains observateurs, le Greek Freak a forcément validé ce licenciement auprès de ses dirigeants.

Mais de son côté, Antetokounmpo a tenu à faire une mise au point.

"Je refuse de tomber dans le jeu du 'Oh, c'est exact' ou 'Oh, ce n'est pas exact'. Car il y a toujours des choses sur moi... Comme 'Oh, il n'avait pas une bonne relation avec Griff'. C'est faux. J'aimais ce type. Je l'ai invité à mon mariage, j'ai parlé avec lui et j'ai été coaché par lui.

Nous nous sommes très, très, très bien débrouillés. Ce sont des gens bien (Griffin et Mike Budenholzer, ndlr). Tout le monde. Mais, au final, ce n'est pas à moi de prendre cette décision. Ne vous méprenez pas. J'aimerais le faire, vous savez ? Mais ce n'est pas le cas.

J'essaie de m'en tenir au basket", a simplement résumé Giannis Antetokounmpo face à la presse.

Difficile tout de même de penser que la star de Milwaukee n'a pas eu son mot à dire. Mais à le croire, il n'a pas joué un rôle majeur dans le départ d'Adrian Griffin, remplacé par Doc Rivers.

Giannis est obsédé par les Pacers, même la nuit…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest