Giannis cartonne en vain, les Suns assomment les Bucks !

Giannis cartonne en vain, les Suns assomment les Bucks !

Les 42 points de Giannis Antetokounmpo n'auront pas suffi pour porter les Milwaukee Bucks vers la victoire contre les Phoenix Suns jeudi soir.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Milwaukee Bucks @ Phoenix Suns : 108-118

Et ça fait 2-0. Les Phoenix Suns, déjà vainqueurs en ouverture des finales NBA 2021 mardi soir, ont doublé la mise en battant les Milwaukee Bucks (118-108) lors du Game 2 disputé cette nuit. Un nouveau succès convaincant malgré les 42 points de Giannis Antetokounmpo.

Giannis Antetokounmpo phénoménal mais esseulé

- Giannis Antetokounmpo a tout tenté. Mais ça n'a pas suffi. Visiblement vraiment bien remis de sa blessure au genou contractée il y a... moins de deux semaines, le double MVP était constamment dans l'agression en attaque. Et les Suns n'avaient vraiment d'autres choix que de faire faute.

Alors, certes, il a manqué d'un peu de réussite sur la ligne (11 sur 18) et derrière l'arc (1 sur 5) pour donner une autre dimension à sa performance mais la superstar des Bucks a terminé avec 42 points. Dont 20 inscrits dans le troisième quart-temps pour ramener les siens au contact. Une performance inédite depuis Michael Jordan et ses 22 points en 1993, déjà contre Phoenix.

Khris Middleton (5/16) et Jrue Holiday (7/21) ont déjoué. Trop brouillons. Trop maladroits. Même trop timides par moment. Ils finissent avec 28 points et 12 sur 27 en cumulé, avec l'impression d'un impact moindre par rapport à un garçon comme Pat Connaughton (14 points, 7 rebonds en 34 minutes).

On ne peut pas reprocher au Greek Freak de ne pas être un bon leader et il a tout tenté pour rameuter ses troupes.

Mais même ça, ça n'a pas suffi.

Les Suns, c'est beau

Parce qu'en face, Chris Paul et ses camarades ont joué leur jeu. Intelligemment. En provoquant les bons duels afin de trouver constamment des solutions. Quand ce n'était pas CP3 (23 points) à la conclusion, c'était Devin Booker (31 pts). Ce dernier a d'ailleurs été excellent dans le dernier quart après avoir manqué d'adresse lors des 30 premières minutes. Mikal Bridges a aussi été un facteur important en ajoutant 27 points.

Deandre Ayton a été discret pendant trois quart-temps avant d'être magnifique défensivement dans le 4e, enquillant les rebonds et les interceptions (10 points, 11 rebonds, 4 interceptions, 2 contres). Il faut dire que Monty Williams lui avait fait un speech personnalisé en lui demandant de se concentrer là-dessus. Les mots du coach des Suns ont encore payé.

Le 2e quart-temps des Suns, remporté 30 à 16 a été un modèle d'expression collective et de fluidité. On vous le recommande chaudement.

- Le gros problème pour Milwaukee, c'est quand même la variété des armes dont dispose Phoenix et la capacité de celles-ci à se relayer. Après un zéro pointé en attaque au game 1, Jae Crowder a cette fois répondu présent à la finition et dans les autres registres où il excelle : 11 points, 10 rebonds à 4/8.

Une blessure de plus pour Phoenix

- Seule ombre au tableau pour les Suns, la blessure d'un autre membre de la rotation, Torrey Craig. L'homme qui sera forcément champion NBA au sortir de ces Finales s'est blessé au genou en tentant d'interdire l'accès au cercle à Giannis Antetokounmpo. Un choix conscient dont on espère qu'il ne l'empêchera pas de jouer la suite de la série, comme son compère Dario Saric, victime d'une grave blessure lors du game 1.

Phoenix-Milwaukee : Analyse et perspectives des Finales NBA 2021

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest