Grant Williams sur les Warriors : “Ils n’étaient pas la meilleure équipe”

Pour Grant Williams, même si les Boston Celtics ont perdu les Finales NBA, ils étaient une meilleure équipe que les Golden State Warriors.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Grant Williams sur les Warriors : “Ils n’étaient pas la meilleure équipe”

L’équipe qui gagne est-elle toujours la meilleure ? Le débat qu’a lancé Grant Williams est sans doute plus complexe qu’il n’y paraît. Malgré la défaite des Boston Celtics en Finales NBA, il continue à croire qu’ils étaient au-dessus des Golden State Warriors.

"Je dirais toujours, en toute confiance et encore aujourd’hui, qu’ils n’étaient pas la meilleure équipe. Je le dirais en toute confiance", a affirmé l’ailier fort dans The Long Shot, le podcast de Duncan Robinson.

Grant Williams ne vit pas dans une dimension parallèle. Il a tout à fait conscience que son équipe a perdu 4 à 6 contre les Warriors. Cependant, il semble penser que les Celtics avaient de réelles chances de gagner sur le papier.

Sur le terrain, en revanche, la "discipline" aurait fait la différence selon lui. Il laisse ainsi entendre que Boston avait un groupe plus talentueux, mais que cela ne suffisait pas pour remporter la série. Leur inexpérience leur aurait coûté trop cher face à Golden State, qui a célébré son quatrième titre en huit ans.

"C’était l’équipe la plus disciplinée. Je le dirais sans aucun doute. Je dirais que leur discipline, leur expérience en Finales, leur palmarès de champion, c’était réel. À certains moments, quand on regarde les vidéos, on avait de l’avance. On a fait des runs, puis on a perdu le ballon trois fois après avoir raté autant de tirs. Au lieu de faire la bonne lecture, car nous avons manqué ces tirs, nous avons commencé à forcer le jeu. […] (Les Warriors) jouent de la même façon, quoi qu’il arrive. Ils vont obtenir les mêmes tirs, ils vont mettre en place les mêmes systèmes. Ils connaissent leurs priorités", explique Williams.

Le débat revient finalement à déterminer les critères qui font une bonne équipe. Le talent de l’effectif et ses pics doivent-ils servir d’unité de mesure ? Ou faut-il prendre en compte la réalisation sur le terrain ? L’intérieur des Celtics semble avoir un petit biais…

Stephen Curry, de son côté, préfère prendre les choses avec légèreté. Comme toujours, finalement. Une petite blague bien placée dans sa story Instagram fait l’affaire.

Stephen Curry Instagram Story Boston Celtics Story

Le meneur a eu l’occasion de se venger lors de la série des ESPY Awards, lors de laquelle il a taclé Boston à plusieurs reprises. Grant Williams, dans le public, en a pris pour son grade. Peu à peu, une petite rivalité se crée entre les deux équipes.

Stephen Curry, le chef assaisonne les Celtics aux ESPYs

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest