Jaquez que c’est fort !

Jaquez que c’est fort !

Jaime Jaquez Jr a encore été impressionnant avec Miami lors du Christmas Game contre Philadelphie. Jusqu'où s'arrêtera-t-il ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Jaime Jaquez Jr n'en finit plus de régaler les fans du Miami Heat, conscient que Pat Riley et Erik Spoelstra ont visé incroyablement juste en le draftant en 18e position en juin dernier. On avait déjà pu voir la maturité, l'efficacité et l'énergie du Californien de 22 ans ces dernières semaines, avec une tendance claire qui le mettait sur le podium de la course au titre de Rookie of the Year. Mais avec des performances comme celle accomplie lors du Christmas Game contre Philadelphie, l'ancien de UCLA va finir par mettre son grain de sel un peu plus haut...

Jaquez a signé le premier double-double de sa jeune carrière en NBA avec 31 points et 10 rebonds, à 11/15, avec deux interceptions et sans perdre le moindre ballon. Spoelstra n'a de nouveau pas tari d'éloges à son sujet après la rencontre, indiquant même qu'il n'avait pourtant pas annoncé le moindre système pour son rookie durant cette partie. Jaime Jaquez prend ce qu'il peut, saisit les opportunités et offre une intensité contagieuse dans le moindre de ses mouvements.

Ses statistiques depuis le début de la saison (13.9 points, 3.9 rebonds, 2.5 passes à 51.6%) sont bonnes mais ne reflètent même pas l'énorme impact qu'il a sur les résultats du Heat, particulièrement lorsque Jimmy Butler, Bam Adebayo ou d'autres vétérans du groupe manquent à l'appel.

Preuve que sa performance en tant que rookie n'est pas anodine, Jaime Jaquez a rejoint une liste réduite de "débutants" capables de compiler au moins 30 points et 10 rebonds le jour de Noël. Jusqu'à présent, il y avait  Patrick Ewing (32&11), Walt Bellamy (38&18), Oscar Robertson (32&15, avec... 16 passes) et Wilt Chamberlain (45&36). Savoir briller un jour de diffusion sur la télé nationale est une qualité qu'il ne faut pas négliger. Jaquez avait déclaré en marge du match qu'il avait coché deux dates en prenant connaissance du calendrier du Heat en début de saison : le premier déplacement à Los Angeles (il est de là-bas) et le Christmas Game, où il s'était donné pour mission de briller. Mission accomplie !

Si Miami est cinquième à l'Est à l'heure de ces lignes, il faut donner du crédit à Jaquez, fiable et efficace dans un début de saison où les cadres n'ont pas toujours été au rendez-vous. On ne sait pas encore où figurera le Heat en playoffs, mais il paraît entendu que le Californien sera prêt et absolument pas intimidé.

CQFR : Luka Doncic roi de Noël, Brunson régale

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest