Jalen Brunson, l’oublié de la course au MVP ?

Jalen Brunson, l’oublié de la course au MVP ?

Jalen Brunson est peut-être encore trop sous-coté par rapport à la saison qu'il est en train de faire avec les Knicks.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Knicks viennent de battre très largement les Hornets et le Jazz. En soi, ça n'a rien d'exceptionnel, d'autant que New York a gagné 14 de ses 16 derniers matches. Mais cet enchainement contre Charlotte et Utah a révélé quelque chose que l'on sentait quand même depuis déjà pas mal de temps. Jalen Brunson est le patron de cette équipe et probablement son joueur le plus indispensable.

L'ancien meneur de Villanova et Dallas était orphelin de Julius Randle et OG Anunoby sur ces deux rencontres. Malgré ça, les Knicks se sont facilement imposés et continuent de carburer et de regarder vers le haut. Brunson a marqué 32 et 29 points en pilotant le groupe de main de maître. Sur le mois écoulé, l'intéressé a été phénoménal et en partie responsable du regain de forme de New York, ce qui est un euphémisme. Sur les 14 matches disputés sur ce mois, l'ex-joueur des Mavs a tourné à 28.9 points et 7.7 points de moyenne à 49.7%. Lorsqu'il a fallu hausser le ton et prendre ses responsabilités, Jalen Brunson l'a fait, au grand plaisir d'un Tom Thibodeau que l'on avait rarement vu sourire autant que ces dernières semaines.

MVP Race 2024 vol.3 : L'épineux cas Embiid, un duel sans lui en vue ?

Taulier d'un groupe qui est désormais 3e, à une petite victoire de la 2e place occupée par des Bucks en crise, Jalen Brunson est en train de nous pousser à revoir ce que l'on tenait pour acquis au niveau de la course pour le titre de MVP. Il n'est pas encore dans les mêmes sphères que les usual suspects évoqués dans notre volume 3 de la MVP Race, mais en est-il vraiment si loin ?

Pour qu'une équipe sans superstar identifiée, privée de son pivot titulaire depuis plusieurs semaines, performe aussi fort, il faut que son capitaine de route soit quand même sacrément "valuable". C'est le cas de Brunson, qui est en train de s'immiscer gentiment dans la discussion.

Cette saison, Jalen Brunson c'est 31 victoires en 48 matches, 26.8 points, 6.5 passes, 48% d'adresse globale et plus de 42% à 3 points. L'ancien protégé de Jay Wright est dans tous les cas un candidat très sérieux pour une place dans une All-NBA Team, à la manière de ce qu'avait pu faire Shai Gilgeous-Alexander la saison dernière.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest