James Harden : pourquoi il considère qu’on l’a trahi (spoiler, ça parle d’argent)

James Harden en veut toujours à Daryl Morey et se sent incompris, comme il l'a expliqué dans cet entretien avec The Athletic.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
James Harden : pourquoi il considère qu’on l’a trahi (spoiler, ça parle d’argent)

Pour la première fois depuis son arrivée aux Los Angeles Clippers, James Harden est revenu sur ce qui l'a poussé à vouloir quitter les Sixers. Dans un entretien avec The Athletic, le MVP 2018 a confirmé qu'il s'était senti trahi par Daryl Morey et qu'il était selon lui dans son bon droit. La relation avec son désormais ex-GM, dont il était proche, semble aujourd'hui irréparable.

Lorsque Sam Amick lui demande si Philadelphie lui avait promis un contrat max, de la bouche de Daryl Morey, James Harden répond par l'affirmative, sans donner avec certitude le timing où cette promesse lui a été faite.

"Avant que les playoffs ne débutent, il a eu des discussions avec mon agent", affirme Harden, alors que les Sixers démentent formellement cette information.

James Harden en veut aussi à Daryl Morey de ne l'avoir pas tradé rapidement après sa demande et de l'avoir fait patienter 4 mois.

"Ce n'était pas ma décision (que les choses traînent, NDLR). On m'a mis dans une situation où je devais être en retrait, surveiller ce qui se tramait et prendre la meilleure décision pour ma famille et moi. J'ai sacrifié de l'argent pour venir à Philadephie, dans l'espoir d'y finir ma carrière. Quand on me fait un coup come ça, je me dois de prendre du recul. Je ne suis pas quelqu'un de radical, qui va faire n'importe quoi. Je suis stratégique. Je pense avant d'agir. Beaucoup de gens ne savent pas et ne comprennent pas ça".

Quant à sa relation avec Daryl Morey, Harden reconnaît qu'elle était "unique" en ce qui concerne un joueur et un dirigeant, mais que les liens sont rompus.

"Tout ça m'a terriblement surpris. On aurait dit un mariage. On a déballé tout notre merdier aux yeux des gens. Plutôt que d'avoir une conversation avec moi et de me dire qu'ils n'allaient pas m'offrir ça, mais plutôt ça, il m'a évité. Du coup, je me dis qu'il ne me respectait pas autant que je le pensais. Je n'ai pas besoin d'avoir des gens comme ça autour de moi. C'est du mauvais karma. Les gens ont sali mon nom, mais les gentils gagnent toujours à la fin. [...] Il y a trop d'argent, trop de respect perdu et trop de loyauté chez moi pour reprendre contact. On a rien à se dire. On parle d'une vraie somme d'argent".

CQFR-NBA Cup : Haliburton sensationnel, Ingram porte NOLA

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest