« J’aurais pu jouer en NBA à 14 ans », LaMelo Ball craque et fait une Ball

LaMelo Ball est exemplaire depuis son arrivée en NBA, sur et en dehors du terrain. Attention au relâchement avec cette décla lunaire.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« J’aurais pu jouer en NBA à 14 ans », LaMelo Ball craque et fait une Ball

LaMelo Ball a dépassé les attentes sur son niveau de jeu. Même les plus sceptiques ont été obligés de reconnaître que le meneur rookie des Charlotte Hornets a ce qu'il faut pour devenir une star de la ligue. Plus besoin de s'attarder sur les images des matches de high school avec Chino Hills où il shootait du milieu de terrain en début de possession sous les applaudissements de son père LaVar. Ou sur les vidéos hors-basket où il semblait avoir tout du garçon agaçant avec un ego surdimensionné.

Depuis son arrivée en NBA, LaMelo régale et est exemplaire. Dans le jeu, il affiche une maturité et une efficacité épatantes sans se départir de son côté showman. En dehors, zéro déclaration tapageuses ou qui pourraient laisser penser qu'il est de la même famille que LaVar.

La dernière petite praline de caviar de LaMelo Ball est servie, quel joueur

Bon, c'était jusqu'à cet entretien avec Jonathan Abrams du New York Times. Une petite phrase extraite de l'interview fait un peu tiquer et se questionner sur la jugeote de LaMelo Ball. Interrogé sur sa précocité et sur l'âge auquel il aurait, selon lui, été capable de jouer en NBA s'il avait pu le faire plus tôt, le n°3 de la Draft 2020 a répondu :

"Raisonnablement, j'aurais été capable de jouer en NBA à 14 ans. C'était en tout cas comme ça dans mon processus de réflexion".

A 14 ans, LaMelo Ball avait déjà du talent et affichait des promesses, mais de là à dire qu'il aurait pu jouer en NBA sans se faire soulever, ramasser et brutaliser, c'est extrêmement couillu, pour ne pas dire irresponsable. Même Zion Williamson, qui était déjà un tank à 14 ans, n'aurait pas eu les armes physiques et techniques pour se mesurer aux pros de la NBA.

A 13 ans et demi, LaMelo ressemblait à ça.

La pomme n'est donc pas tombée bien loin de l'arbre, puisqu'on rappelle que LaVar Ball est persuadé qu'il aurait pu battre Michael Jordan en un contre un à l'époque.

La passe SENSATIONNELLE de LaMelo Ball, retour réussi !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest