Pour Jayson Tatum, le format des All-NBA Teams doit changer

Cette année, la sélection de Joel Embiid dans la All-NBA Second Team a beaucoup fait réagir. Pour Jayson Tatum, les règles doivent évoluer pour éviter ce genre de situations.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour Jayson Tatum, le format des All-NBA Teams doit changer

Cette année, l’annonce des All-NBA Teams n’a pas fait l’unanimité chez les fans. Pour cause, parmi les finalistes pour le titre de MVP, Joel Embiid s’est retrouvé dans la "Second Team". Une grande déception pour le pivot, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de la saison. Mais difficile de reprocher quoi que ce soit aux votants : pour Jayson Tatum c’est le système qui pose problème.

En effet, la position du leader des Philadelphia Sixers n’a rien de surprenant compte tenu du format en place. Rappelons qu’il ne peut y avoir qu’un seul pivot dans chaque équipe. Nikola Jokic, le MVP cette année, devait logiquement prendre cette place dans la "First Team". Certes, voir l’un des tout meilleurs joueurs de la NBA déclassé dans la deuxième équipe laisse une drôle d’impression. Mais les règles sont les règles.

Vers des All-NBA sans positions ?

Sélectionné dans le premier cinq, Jayson Tatum n’a pas vraiment de raison de se plaindre. Si Joel Embiid avait été considéré comme un "forward", l’ailier des Celtics serait d’ailleurs descendu dans la deuxième équipe. Toutefois, il pense qu’il serait plus cohérent de supprimer les postes dans les All-NBA Teams.

"Il devrait y avoir des règles en place. […] Je pense qu’il ne devrait pas y avoir de question de positions. Joel Embiid était deuxième dans les votes pour le MVP et est dans la Second Team. Ça n’a pas vraiment de sens. Je pense que ça devrait simplement être les 15 meilleurs joueurs. Donc je pense qu’il pourrait y avoir beaucoup de changements là-dessus", a-t-il expliqué en conférence de presse.

Embiid n’est d’ailleurs pas le seul concerné par ce problème de positions. Dans la NBA moderne, certains joueurs ne se limitent plus à un seul poste et entrent difficilement dans une case. DeMar DeRozan, arrière de formation, entre par exemple dans la catégorie des "forwards".

Lorsqu’un joueur alterne entre les postes 2 et 3, voire 4, difficile de le ranger dans une catégorie spécifique. Mais cette polyvalence et cette tendance vers un jeu "positionless" sont caractéristiques du jeu qui est aujourd’hui pratiqué. Le système par positions des All-NBA Teams semble donc désuet.

Un critère basé sur le nombre de matches joués ?

Jayson Tatum évoque également la possibilité de restreindre la sélection à certains critères. Il parle notamment d’une "limite de nombre de matches joués", une proposition qui fera sans doute plus débat.

Il faut toutefois souligner que, pour la première fois de l’histoire, trois joueurs ont été sélectionnés dans une All-NBA Team en ayant manqué plus de 30 % de la saison. Ces trois joueurs sont Ja Morant, Kevin Durant et LeBron James, gênés par des blessures ou le protocole sanitaire cette année.

Quoiqu’il en soit, Tatum a soulevé des points importants. La NBA change, et peut-être que les récompenses devraient suivre cette évolution. Peut-être que ce dossier ouvrira les yeux à la ligue et que les choses seront différentes l’année prochaine. En tout cas, c’est ce que l’on peut souhaiter à Nikola Jokic et Joel Embiid, qui risquent dans le cas contraire de se disputer cette unique place régulièrement.

All-NBA Teams : Giannis à l'unanimité, deux grandes premières, Embiid déçu

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest