Jayson Tatum remporte le premier trophée Larry Bird, tout un symbole

Après la victoire des Boston Celtics, Jayson Tatum a été nommé MVP des finales de conférence. Comme un symbole, il remporte le premier trophée Larry Bird de l’histoire.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jayson Tatum remporte le premier trophée Larry Bird, tout un symbole

Pour la première fois depuis 2010, les Boston Celtics retrouvent les Finales NBA. Au terme d’une série en sept matches face au Heat, Jayson Tatum remporte le titre de MVP des finales de conférence — à une voix de l’unanimité. Il devient ainsi le premier joueur à recevoir le trophée Larry Bird, un superbe symbole.

Leader des Celtics, Tatum s’est montré à la hauteur de son statut dans ces playoffs. Dans la série face à Miami, l’ailier affiche des moyennes de 25 points à 46% au tir, 8,3 rebonds et 5,6 passes. Des statistiques plutôt impressionnantes contre une défense aussi rodée que celle du Heat.

Si l’on considère que le trophée doit aller à un membre de l’équipe victorieuse, qui d’autre que lui pour remporter le titre de MVP des finales de conférence ? Chez les votants, le choix Tatum a fait consensus. Le seul autre joueur à avoir reçu une voix est Jimmy Butler, qui s’est montré héroïque dans la défaite du Heat.

De Larry Bird à Jayson Tatum, un trophée symbolique

Si la récompense est déjà belle, c’est surtout le symbole qui est fort. Quoi de plus iconique pour un ailier des Celtics que de recevoir le trophée Larry Bird ?

Légende de Boston, Bird est peut-être le plus grand joueur de l’histoire de la franchise. Trois fois champion dans les années 80, triple MVP et 12 fois All-Star, il a écrit un immense chapitre de l’histoire des Verts. Dans le Massachusetts, l’ailier Hall of Famer est un emblème.

Aujourd’hui, Jayson Tatum marche dans les pas de cette légende. Déjà trois fois All-Star à 24 ans, il est considéré comme le patron des Celtics. Il aura lui-même l’occasion d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la franchise en Finales NBA, face aux Warriors.

Toutefois, il est encore impossible de comparer les deux joueurs. Si Tatum est une star, Larry Legend aurait sa place sur le mont Rushmore de la NBA. Trois finales de conférence sur ses cinq premières années, c’est excellent. Mais à ce stade de sa carrière, Bird avait déjà deux titres de champions et un trophée de MVP des Finales.

Ce n’est cependant pas la première fois que l’histoire des deux joueurs se rejoint. Après 65 matches de playoffs, Tatum et Bird avaient tous les deux marqué exactement le même nombre de points : 1486. Une anecdote statistique qui prend aujourd’hui encore plus de sens.

Jayson Tatum n’aura peut-être jamais la carrière de Larry Bird. Mais ça n’a rien de mal. Après tout, très peu de joueurs pourraient y prétendre. Le lien qui les unit à travers ce trophée est déjà fort et l’ailier des Celtics aura sans doute à cœur de l’honorer. Pour cela, remporter ses premières Finales NBA serait un excellent début. Jayson Tatum sait ce qu’il a à faire pour rendre fiers ses aînés.

Les Celtics décrochent le game 7 et retrouvent les Finales 12 ans après !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest