Jeff Green, la recrue idéale pour les Clippers ?

Arrivé à la dernière minute de la deadline aux Los Angeles Clippers en échange de Lance Stephenson, Jeff Green pourrait tout à fait être la pièce manquante de l'effectif de Doc Rivers.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeff Green, la recrue idéale pour les Clippers ?
Comme chaque année, la deadline a apporté son lot de trades et de surprises. Cette année, sur le papier, il semblerait que les grands gagnants soient les Los Angeles Clippers. Juste avant 21h, Doc Rivers a réussi ce qui semble être un coup de maître en expédiant Lance Stephenson, en totale perte de vitesse depuis deux ans, aux Grizzlies contre Jeff Green, un ailier polyvalent et athlétique. C'est justement ce profil que recherchait le coach des Clippers depuis des années, Paul Pierce étant trop sur la fin même s'il est capable de coups d'éclats en playoffs comme la saison dernière aux Wizards :
"Je voulais plus d’envergure et de taille. Quand on regarde les équipes qu’on va devoir battre, on a besoin d’envergure, de qualités athlétiques et d’améliorer notre adresse extérieure. Avec Jeff, on a tout ça", a expliqué Rivers.
Si on peut douter de l'argument sur le shoot extérieur, il est vrai que Jeff Green peut apporter toutes les autres qualités que lui prête Rivers. On peut également ajouter la polyvalence de l'ancien joueur de Memphis. Sa taille (2,07 m) combinée à ses qualités athlétiques peuvent permettre aux Clippers de le placer au poste 4 pour pratiquer et contrer le small-ball. L'ailier apportera certes moins de créativité que "Born Ready" mais beaucoup plus de régularité tant sportivement qu'émotionnellement. Autre point fort de Green par rapport à Stephenson, sa défense. S'il n'est pas le meilleur défenseur du monde, il est en tout cas compétent dans ce domaine et il a surtout l'avantage de pouvoir défendre sur des intérieurs fuyants comme Draymond Green ou Kevin Love. Malgré tout ça, Doc Rivers ne veut pas s'enflammer et assure que le retard sur les Spurs et les Warriors reste toujours aussi grand :
"Je ne pense pas que cela réduit l’écart avec Golden State ou San Antonio. On veut rester dans la course et on beaucoup de travail à faire. Golden State et la meilleure équipe de la ligue mais je ne pense pas que ce soit déjà fini".

Les stats en carrière de Jeff Green

Player FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2007-08 OKC 80 28:09 4.0 9.4 42.9 0.3 1.0 27.6 2.2 3.0 74.4 1.3 3.5 4.7 1.5 2.0 0.6 0.6 2.5 10.5
2008-09 OKC 78 36:50 6.1 13.7 44.6 1.2 3.2 38.9 3.1 3.9 78.8 1.5 5.1 6.7 2.0 2.2 1.0 0.4 2.6 16.5
2009-10 OKC 82 37:06 5.9 13.0 45.3 1.3 3.8 33.3 2.0 2.7 74.0 1.4 4.6 6.0 1.6 1.6 1.3 0.9 2.7 15.1
2010-11 OKC 49 37:02 5.5 12.6 43.7 1.1 3.8 30.4 3.0 3.7 81.8 1.2 4.4 5.6 1.8 1.6 0.8 0.4 2.9 15.2
2010-11 BOS 26 23:32 3.8 7.8 48.5 0.3 1.0 29.6 1.9 2.4 79.4 0.6 2.7 3.3 0.7 0.9 0.5 0.6 2.6 9.8
2012-13 BOS 81 27:47 4.6 10.0 46.7 0.9 2.2 38.5 2.6 3.3 80.8 0.7 3.2 3.9 1.6 1.6 0.7 0.8 2.2 12.8
2013-14 BOS 82 34:12 5.9 14.3 41.2 1.6 4.8 34.1 3.5 4.3 79.5 0.7 4.0 4.6 1.7 2.0 0.7 0.6 2.2 16.9
2014-15 BOS 33 33:07 6.2 14.4 43.4 1.4 4.7 30.5 3.7 4.4 84.0 0.6 3.6 4.3 1.6 1.7 0.8 0.4 2.0 17.6
2014-15 MEM 45 30:15 4.7 10.9 42.7 1.1 3.1 36.2 2.6 3.2 82.5 1.0 3.2 4.2 1.8 1.2 0.6 0.5 1.8 13.1
2015-16 MEM 53 29:07 4.5 10.5 43.1 0.8 2.6 30.9 2.3 2.9 80.0 1.0 3.5 4.5 1.8 1.3 0.8 0.4 1.9 12.2
Totals 609 32:16 5.2 11.8 43.9 1.0 3.0 34.0 2.7 3.4 79.1 1.0 3.9 5.0 1.7 1.7 0.8 0.6 2.4 14.1
     
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest