Jimmy Butler : “Je ne peux pas dire que je suis en pleine forme”

Dans une saison compliquée pour le Miami Heat, Jimmy Butler continue de jouer malgré sa blessure au genou.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jimmy Butler : “Je ne peux pas dire que je suis en pleine forme”

Septième de l’Est avec un bilan de 20-18, le Miami Heat a perdu de sa superbe. Pour cause, l’équipe est minée par de nombreuses blessures de la saison. Jimmy Butler, son leader, fait notamment partie des joueurs touchés par les pépins physiques.

L’ailier déjà manqué 14 matches depuis le début de l’exercice. Si le Heat affiche un bilan de 7 victoires pour 7 défaites sur ces rencontres, le problème ne s’arrête pas à ses absences. Toujours gêné par son genou, Butler est aussi sérieusement limité dans le jeu.

Les deux derniers matches de Miami illustrent parfaitement la situation. Samedi, pour le back-to-back face au Jazz, l’ancienne star des Bulls n’a pas pris part à la victoire de son équipe. Ce lundi, il s’en est tenu à 9 points, 6 passes et 2 rebonds, à 2-8 au tir. Ces statistiques, en dessous de ses standards habituels, s’expliquent notamment par sa blessure.

" Je ne peux pas dire que je suis en pleine forme, mais il y a beaucoup de joueurs qui ne le sont pas à cette période de l’année. […] Plus je me repose et plus je suis capable de récupérer, mieux c’est. Donc à chaque fois que je ne joue pas, je fais quelque chose pour essayer de régler le problème", assure le joueur.

Jimmy Butler : « Je m’en fous de ce que les gens disent, on va gagner le titre »

Depuis quelque temps, les choses vont dans le bon sens. Jimmy Butler est sur la voie de la guérison et le Heat n’a plus l’intention de le ménager lors des back-to-back, d’après Ira Winderman du Sun-Sentinel.

Le retour de l’ailier à son meilleur niveau serait un clair motif d’espoir pour Erik Spoelstra est ses hommes. En l’état, les finalistes NBA de 2020 ne sont pas vraiment à la hauteur de leurs ambitions. Alors, dans une course aux playoffs plus accrochée que prévu et en tant qu’outsider, Miami a tout intérêt à assurer sur la deuxième partie de la saison pour éviter la case play-in.

La boulette qui a fait perdre 3 millions à Anthony Carter et mené le Heat au titre

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest