Joe Johnson a choisi le Heat plutôt que les Cavaliers

Convoité par plusieurs équipes dont les Cleveland Cavaliers, Joe Johnson a préféré opter pour le Miami Heat qu'il devrait rejoindre aujourd'hui.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Transferts
Joe Johnson a choisi le Heat plutôt que les Cavaliers
Les appels du pied de LeBron James resteront sans réponse. Les Cleveland Cavaliers n'ont pas caché leur intérêt pour Joe Johnson, coupé par les Brooklyn Nets dans la semaine. La franchise de l'Ohio était même considérée comme la favorite pour recruter le vétéran de 34 ans au vue de son statut de tête de série de la Conférence Est et finaliste NBA. Le natif de Little Rock, Arkansas, n'a pas cédé aux charmes du King et de 'The Land'. Egalement convoité par son ancienne franchise des Atlanta Hawks mais aussi par les Boston Celtics, les Houston Rockets, le Thunder d'Oklahoma City ou encore les Toronto Raptors, 'JJ' a choisi le Miami Heat. Un joli coup de la part de Pat Riley, le président de la franchise floridienne. Le backcourt du Heat est décimé par les blessures (Tyler Johnson, Beno Udrih) alors que l'organisation occupe actuellement la quatrième place à l'Est. Miami peut encore espérer terminer troisième si les hommes d'Erik Spoelstra parviennent à dépasser les Celtics. Le Heat n'a que deux victoires d'avance sur Chicago, huitième. Joe Johnson est une recrue de qualité pour la franchise. Même s'il n'est plus du tout jeune, l'ancien multiple All-Star est susceptible de jouer sur plusieurs postes (2 et 3). C'est un joueur d'expérience capable de marquer dans différentes positions et dans différentes situations. C'est aussi l'un des assassins au sang froid les plus efficaces de la NBA. https://www.youtube.com/watch?v=swmkPC_9nkE https://www.youtube.com/watch?v=iqCF5wtb9_U https://www.youtube.com/watch?v=y0-6a0CD-Wc Joe Johnson tournait à 11,8 points (37% à trois-points), 3,9 rebonds et 4,1 passes avec les déprimants Brooklyn Nets cette saison. A noter que sa signature au Heat n'est pas encore officielle. Une franchise peut toujours espérer le récupérer dans les dernières heures de la période des enchères qui suit chaque buyout. En signant Johnson, le Heat repasserait au-dessus du seuil de la Luxury Tax, à moins de licencier un joueur qui serait lui même récupérer par une organisation lors de cette fameuse période des enchères. Changements d'équipes, signatures, comebacks, ne manquez aucun des transferts NBA en cliquant ici. Via Zach Lowe  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest