Lancers-francs : Joel Embiid is the new James Harden

Joel Embiid tente presque autant de lancers-francs que de tirs depuis trois ans. Il pousse constamment ses adversaires à la faute.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lancers-francs : Joel Embiid is the new James Harden

Les complotistes vont pouvoir s’en donner à cœur joie avec les Philadelphia Sixers. La franchise de Pennsylvanie aligne les deux superstars qui se retrouvent le plus souvent sur la ligne des lancers-francs. Une étiquette peu glorieuse – car souvent mal perçue par le public – qui collait à la peau de James Harden depuis des années. Mais le barbu est maintenant devancé par Joel Embiid, devenu un expert en la matière.

Allez, une statistique pour détailler tout ça : le Camerounais a effectué 1346 passages sur la ligne réparatrice au cours des trois dernières années. Et il a tenté… 1352 tirs sur la même période. En fait, il est constamment en train de provoquer des fautes et d’obtenir des lancers.

Ça peut agacer. Mais d’un autre côté, ça témoigne aussi de sa domination physique. Joel Embiid est grand, puissant et technique. Faire faute revient souvent au seul moyen pour l’arrêter. Sauf qu’il est plutôt adroit aux lancers (82% cette saison par exemple).

Alors pourquoi ça fatigue une partie des fans de basket ? Illustration la nuit dernière, quand Embiid et Harden ont tenté 32 lancers à eux deux contre… 20 pour toute l’équipe du Magic. Ironiquement, certains observateurs se demandent si cette manie d’aller systématiquement sur la ligne ne vas pas pénaliser les Sixers 1) lorsque les arbitres siffleront moins et 2) en cassant constamment le rythme de la rencontre.

Joel Embiid et James Harden : 37 lancers pour un duo « Inarrêtable »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest