Kevin Durant et Draymond Green blâment les Warriors, responsables du départ de KD

Kevin Durant et Draymond Green blâment les Warriors, responsables du départ de KD

On l'attendait depuis longtemps. Kevin Durant et Draymond Green se sont assis pour un entretien vérité avec quelques sujets qui fâchent.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Kevin Durant et Draymond Green sont redevenus bons amis après quelques années compliquées. Les deux anciens coéquipiers de Golden State, sacrés champions olympiques ensemble à Tokyo, se sont assis ensemble pour une interview menée par Green pour l'émission "Chips" chez Bleacher Report.

Evidemment, il n'a pas fallu longtemps pour que Draymond mette sur la table le sujet le plus brûlant entre eux. Cette fameuse altercation dans le vestiaire lors d'un match contre les Clippers. Green avait eu des mots durs pour Kevin Durant et beaucoup pensent encore à ce jour que c'est ce qui a poussé "KD" à quitter les Warriors pour rejoindre les Brooklyn Nets.

Finalement, les deux All-Stars sont d'accord pour jeter la pierre ailleurs : vers la direction des Golden State Warriors.

Les Warriors coupables du départ de Kevin Durant

Draymond Green : "Pour ma propre santé mentale, j'ai besoin de savoir. A quel point notre dispute contre les Clippers a compté dans ton départ ?".

Kevin Durant : "Ce n'était pas tellement la dispute. Steve Kerr a fait comme si ce n'était pas arrivé. Bob Myers a voulu faire de la discipline avec toi, comme si ça allait tout cacher.

J'ai senti que c'était vraiment sérieux, cette première embûche en tant que groupe. Il fallait que tout ça sorte. J'ai regardé The Last Dance et le moment où Scottie Pippen a refusé d'entrer en jeu. Toute l'équipe lui a dit qu'il avait merdé. On avait besoin de ça. De mettre tout ce merdier sur la table. On ne l'a pas fait.

On aurait dû laver le linge sale et se remettre au boulot. On a essayé d'esquiver et jongler avec ça et je n'ai pas aimé. La vibe n'était pas bonne et ça a rendu l'ambiance bizarre. J'aurais aimé qu'on fasse ce que l'on avait dit : agir comme une famille et communiquer... On n'a pas montré ça et c'est ce qui m'a le plus chiffonné".

Draymond Green : "Toi et moi on ne se parlait plus et ils m'ont demandé d'aller m'excuser. Le lendemain, ils sont venus me voir en se disant que la nuit m'avait raisonné et ils m'ont redemandé de m'excuser.

Ils n'ont réalisé qu'après que les seuls à pouvoir régler ça, c'étaient nous deux. Je pense qu'ils ont merdé. Ce sont eux qui ont merdé".

Kevin Durant : "Je suis d'accord".

Draymond Green : "Ils m'ont dit : 'On va te suspendre un match'. Je leur ai ri au nez. Bob Myers m'a dit qu'il ne s'attendait pas à cette réaction. Je lui ai dit que c'était soit ça, soit je l'insultais".

Green a bien tenté de faire dire à KD qu'il ne prenait plus de plaisir au-delà de la deuxième saison avec les Warriors, mais ça n'a pas fonctionné. Le double MVP des Finales a tenté d'expliquer ce qui a pu passer pour de la contrariété et des envies d'ailleurs.

Kevin Durant en reprend pour 4 ans à Brooklyn, avec un énorme chèque

Contrairement aux apparences, KD était heureux à Golden State

Kevin Durant : "C'est ce que les gens pensent en général et je comprends pourquoi. Avant d'arriver à Golden State, j'étais ce gamin avec les yeux qui pétillaient, sans savoir ce qui m'attendait. Puis dès ma première saison à Golden State, j'ai su ce qu'il fallait faire pour gagner. Je savais quel rôle je devais avoir dans l'équipe.

Avant, je ne savais pas si je devais être le scoreur, le joueur qui facilite le jeu pour les autres... Est-ce que je devais impliquer les autres ? Marquer des paniers à 3 points ? Avec les Warriors, je me suis complètement concentré sur mon rôle. J'étais focus et déterminé à ne pas déconner au quotidien. Tu as pu le constater.

Que ce soit pendant les workouts, les entraînements, les shootarounds, les séances vidéos, j'étais ultra sérieux. De l'extérieur, les gens se demandaient si je prenais vraiment du plaisir. Quand je suis sur ce mode-là, c'est que je n'ai envie d'être nulle part ailleurs. C'est la meilleure expérience que j'ai pu avoir.

Si ça n'avait pas été le cas, je n'aurais pas joué tous ces matches et j'aurais juste attendu la fin de saison et les playoffs. J'ai joué tous les matches et je me suis soucié de chaque match-up qui m'était proposé. J'étais moins ouvert vers l'extérieur, plus fermé, mais j'aimais ça.

Peut-être aurais-je dû plus communiquer sur la manière dont je vivais ça. C'est là que j'ai pris le plus de plaisir. Je savais que l'on gagnerait comme ça, tous les soirs. C'est rare d'arriver à ça en NBA".

On vous recommande vivement de regarder tout l'entretien ci-dessous.

L'entretien complet entre Kevin Durant et Draymond Green

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest