Kevin Durant : Pourquoi les Nets n’ont pas intérêt à se précipiter

Kevin Durant : Pourquoi les Nets n’ont pas intérêt à se précipiter

Le dossier Kevin Durant pourrait prendre beaucoup de temps à être traité. Les Brooklyn Nets n'ont pas à le transférer en urgence.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Il y a beau rester quelques joueurs intéressants sur le marché, il y a beau avoir des matches de Summer League ou encore des rencontres de qualification pour la Coupe du Monde, la planète basket tourne au ralenti depuis la demande de transfert de Kevin Durant. Les regards sont braqués sur la superstar, sur les Brooklyn Nets et sur les principales équipes en mesure de le récupérer. Sauf que ça pourrait prendre du temps. Beaucoup de temps.

Selon le New York Post, le GM Sean Marks et le propriétaire de la franchise Joe Tsai n’ont absolument pas l’intention de se précipiter pour en finir le plus vite possible avec ce dossier. D’un côté, ils aimeraient sans doute pouvoir tourner rapidement cette page sombre de leur Histoire en posant de nouvelles bases avec une équipe fraîche et largement remaniée. Mais hors de question de brader l’un des trois meilleurs basketteurs du globe.

Les Nets veulent une contrepartie gigantesque comprenant au moins un All-Star et des choix de draft. Un deal de cette ampleur pourrait impliquer 3 à 4 équipes et de nombreux joueurs. Autrement dit, ce ne sera pas facile à mettre en place et ça demande de longues négociations. Mais les dirigeants new-yorkais ont le temps. Kevin Durant est sous contrat pour les quatre prochaines saisons. Ils n’ont pas la pression. Surtout qu'une équipe construite autour de lui peut toujours jouer les premiers rôles l'an prochain.

Ça peut faire penser à la manière dont les Philadelphia Sixers ont géré le cas Ben Simmons l’an passé. Daryl Morey avait attendu de nombreux mois pour s’assurer d’obtenir une superstar en échange de l’Australien. James Harden est en Pennsylvanie aujourd’hui. Sauf que KD n’a absolument pas intérêt à refuser de jouer comme l’avait fait Simmons. Pas à son âge et après ses blessures.

Durant va jouer. Peut-être même que ce sera le déclic pour de nombreuses franchises, qui seront éventuellement motivées par le talent et les performances du bonhomme. Les Nets ont raison de jouer la montre. Ce dossier risque de nous tenir en haleine un bon moment.

Kevin Durant claque la porte, un choc et des destinations possibles

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest