Steve Kerr a demandé à KD de faire comme LeBron, ça n’a pas marché…

Steve Kerr a demandé à KD de faire comme LeBron, ça n’a pas marché…

Les habitudes de Kevin Durant sur les réseaux sociaux agaçaient particulièrement Steve Kerr à Golden State. Ce dernier a tout fait pour le convaincre d'arrêter. En vain.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Kevin Durant semble toujours tiraillé entre la certitude d'être le meilleur joueur du monde et le besoin inutile de le prouver à des trolls sur les réseaux sociaux. Cette manie de créer des comptes alternatifs sur Twitter ou de partir en vrille en DM ou en public dans des discussions avec des fans agaçait particulièrement Steve Kerr à l'époque où KD portait le maillot des Golden State Warriors.

C'est ce que raconte Matt Sullivan dans son livre "Can't Knock the Hustle - Inside the Season of Protest, Pandemic, and Progress with the Brooklyn Nets' Superstars of Tomorrow". Le coach californien a même tenté de ramener son joueur à la raison à ce sujet. En vain, comme l'a expliqué Sullivan lors de son passage dans le Dan Le Batard Show...

"Lorsque Kevin Durant était à Golden State, Steve Kerr l'a emmené boire un verre parce qu'il n'en pouvait plus de le voir sur ses comptes alternatifs et en train de checker ses DM constamment.

Il lui a dit : 'Tu sais ce que je respecte chez LeBron James ? Quand il est allé à Miami, qu'il en a eu marre des débats, des haters et des discussions, qu'a-t-il fait ? Il a simplement dit 'rien à foutre' et il a été grand sur le terrain. Michael Jordan et Kobe Bryant ont fait la même chose. Tous les grands ont fait la même chose.

Ils ont tous dû se dire qu'ils n'en avaient rien à foutre et passer au niveau de jeu supérieur. Tu dois faire comme LeBron et te dire que tu n'en as rien à foutre'."

KD et Kyrie font ce qu'ils veulent à Brooklyn et c'est un gros problème

Steve Kerr a essayé de faire en sorte que KD arrête de s'embrouiller avec des gamins sur Twitter, mais n'y est pas parvenu, comme le confirme Sullivan.

"Kerr a dit qu'on pouvait voir la pression sur le visage de Kevin Durant lors de sa troisième saison. Il était constamment sur son téléphone. Il n'arrive pas à arrêter. Il continue de réagir à des débats sur des tops 5 pour le GOAT, pour être sûr qu'on parle bien de lui là-dedans.

KD dit qu'il a tourné la page, mais ce n'est pas le cas. Je ne crois pas qu'il ait changé depuis Golden State. La seule différence, c'est que les Nets le laissent être lui-même et ne le confrontent pas là-dessus comme le faisait Steve Kerr".

Même lorsqu'il tenait les Bets à bout de bras en playoffs avec des performances surnaturelles, Kevin Durant continuait d'interagir avec des internautes. On pourrait considérer cela comme quelque chose de positif, si ça ne finissait pas presque toujours par des clashes et l'impression que KD est bourré d'insécurité alors que la grande majorité des observateurs de la NBA s'accordent à dire qu'il est le meilleur joueur de la planète lorsqu'il n'est pas blessé.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest