Pourquoi Kobe était un plus grand leader que LeBron : le superbe récit de Matt Barnes

Pourquoi Kobe était un plus grand leader que LeBron : le superbe récit de Matt Barnes

L'histoire racontée par Matt Barnes au sujet de Kobe Bryant est édifiante et montre l'aspect cérébral et altruiste de la légende des Los Angeles Lakers.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

La notion de leadership fait toujours débat en NBA et il y a plusieurs écoles. Faut-il être un chef de meute impitoyable et prêt à tout, comme Michael Jordan et Kobe Bryant ? Plutôt positif et encourageant, comme Larry Bird ou LeBron James ?

Matt Barnes a côtoyé Kobe à Los Angeles et la réponse est assez évidente à ses yeux, notamment grâce à une anecdote qu'il a racontée lors de son passage chez The Ringer, pour aller à l'encontre de l'image individualiste qu'avait le regretté "Black Mamba".

"On était dans l'avion pour l'Espagne, en pré-saison. Tout le monde dormait. Je ne sais pas quelle heure il était, mais Kobe était là avec ses écouteurs, en train de remuer la tête. Je me suis dit : tiens, il doit être encore en train de rapper, je vais aller l'emmerder et lui dire qu'il ne sait pas rapper.

Je me suis approché de lui et j'ai vu qu'il avait dessiné sur une feuille. Dessus, il y avait quelque chose comme 30 terrains de basket dessinés. Je lui ai demandé ce qu'il foutait.

Il m'a expliqué : 'Je dessine des schémas de l'attaque en triangle, pour deviner à quels endroits vous serez ouverts. Je ne regarde jamais le premier défenseur, toujours le second et l'aide sur le côté. Donc je cherche à savoir où je pourrait trouver Lamar, Ron, toi et les autres, dans une position ouverte'.

Il s'était dessiné lui-même depuis plein d'angles différents, avec différentes manières dont la défense adverse allait venir le chasser, et de quelle manière il pourrait nous donner le ballon idéalement. En voyant ça, je me suis dit que c'était fou, mais qu'il avait un cerveau magnifique. Il était obsédé par le fait de tirer non seulement le meilleur de lui-même, mais aussi le meilleur de nous.

Quand Kobe découpait une photo de Paul Pierce pour préparer sa vengeance

Kobe Bryant était quelqu'un qui pouvait t'insulter comme personne, mais la plupart du temps, il lui suffisait de te regarder et d'être un leader par l'exemple. Il se jetait sur le parquet pour sauver des ballons et toutes ces choses là.

Parfois, quand il voyait qu'un adversaire était chaud, il nous disait à Ron Artest et à moi, qui étions les principaux défenseurs, de dégager, parce qu'il allait défendre sur lui. C'était un mec comme ça.

Pour moi, c'est ce qui fait qu'il est devant LeBron James. Je respecte LeBron et sa grandeur. Mais Kobe était un tueur et si le bateau devait couler, ce serait de sa responsabilité. C'est ça que je voulais trouver chez un leader".

Matt Barnes a joué pendant deux ans avec Kobe Bryant et n'a jamais partagé de vestiaire avec LeBron James, ce qui le rend forcément un peu partial. On comprend toutefois très bien ce qu'il veut dire par là et les coéquipiers de Kobe Bryant qui ont eu droit à se meilleure version en termes de leadership s'en souviennent encore.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest