Une réunion LeBron-Kyrie n’inquiète pas du tout Draymond Green

Si une improbable réunion entre Kyrie Irving et LeBron James devait se produire, elle ne suffirait pas à permettre aux Lakers de battre les Warriors. C'est Draymond Green qui le dit.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Une réunion LeBron-Kyrie n’inquiète pas du tout Draymond Green

Pour certains fans des Los Angeles Lakers, la rumeur d'une arrivée de Kyrie Irving pour une réunion avec LeBron James est un motif d'espoir. La transaction semble très difficile à réaliser, mais L.A. semble tout de même réfléchir. Que ce trade survienne ou non, il n'inquiète absolument pas Draymond Green, fraîchement sacré champion pour la 4e fois avec les Golden State Warriors. Voilà ce que l'intérieur All-Star a déclaré chez Bloomberg.

"Si tu leur donnes Kyrie Irving alors qu'ils ont déjà LeBron James, ils auront une chance de lutter parce que Kyrie est capable de scorer. LeBron le mettra en position de le faire.

Kyrie ne s'est jamais avéré être un grand leader, mais la présence de LeBron peut éclipser ce souci. S'il laisse LeBron mener, il peut se concentrer sur la chose pour laquelle il est fort. Si ça se produit, les Lakers seront des contenders, mais ils ne nous battront pas".

Draymond Green n'est pas du genre à craindre une autre équipe simplement parce qu'elle a fait un recrutement un peu clinquant. Ce n'est de toute façon pas encore le cas des Lakers, englués dans la situation qu'ils ont eux même créée en signant Russell Westbrook l'an dernier. Pour qu'un éventuel trade autour de Kyrie Irving fonctionne, il faudrait :

  • Envoyer Westbrook et son contrat à 47 millions aux Nets dans un sign and trade, ce qui n'a pas grand intérêt pour Brooklyn.
  • Trader Westbrook, mais aussi Talen Horton-Tucker et Kendrick Nunn, tout en laissant libres des joueurs comme Austin Reaves, Stanley Johnson et Wenyen Gabriel pour se donner une marge suffisante (39 millions) pour signer Kyrie Irving en tant que free agent.
  • Faire en sorte que Kyrie signe un contrat à hauteur de la mid-level exception pour les équipes qui payent la luxury tax. Ce qui implique donc que Kyrie Irving s'assoit sur 30 millions de dollars, simplement pour pouvoir changer d'équipe. Même pour lui, ce serait un move étonnant.

Kevin Durant, un problème avec les Nets dans la gestion de Kyrie Irving ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest