Larry Bird : « Nous supportons toujours Team USA »

La grave blessure de Paul George avec Team USA n'a pas refroidi Larry Bird. Le président des Indiana Pacers a affiché son soutien à la sélection nationale.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Larry Bird : « Nous supportons toujours Team USA »
La blessure de Paul George pourrait bouleverser la hiérarchie mondiale de la planète orange. Non seulement parce que le Team USA perd là l'un de ses joueurs cadres en vue de la Coupe du Monde en Espagne mais surtout parce que les franchises pourraient se montrer de plus en plus réticentes à l'idée de laisser leurs meilleurs joueurs s'infliger trois semaines de compétition en plus des 82 matches annuels (sans compter les playoffs). Le risque de blessure est réel et les mésaventures de George l'ont rappelé de la pire des manières. C'est pour éviter un tel drame que les Wolves ont demandé à Kevin Love de ne pas se rendre à Las Vegas. Les spécialistes craignent déjà que les plus grands joueurs NBA délaissent la sélection nationale par crainte de se blesser. Team USA, relancé en grande pompe par Jerry Colangelo et Mike Krzyzewski suite au désastre des campagnes 2002 (Mondial) et  2004 (JO), perdrait alors de sa saveur. Mais Larry Bird, le président des Indiana Pacers, a tenu à afficher immédiatement son soutien à l'équipe nationale.
"Nous continuons de soutenir Team USA et nous croyons en l'exposition de nos joueurs et de la NBA dans le monde entier. C'est une blessure extrêmement malheureuse qui s'est produite lors d'un événement télévisé mais elle aurait pu arriver à n'importe quel moment, n'importe où."   "Tout peut arriver n'importe où", estime lui aussi Mike Krzyzewski. "Cela ne veut pas dire que cela arrivera tout le temps."
Larry Bird et Mike Krzyzewski ont vu juste. Paul George aurait pu se blesser dans des dizaines et des dizaines de situations différentes. De nombreux joueurs se blessent gravement chaque saison en NBA. Même le motif des montants du paniers est trompeur étant donné qu'ils étaient seulement deux centimètres plus près que le sont les mêmes montants en NBA. La blessure de George est horrible mais elle est malheureusement simplement le fruit du hasard, de la malchance ou du destin selon le point de vue.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest