LeBron James, encore de nouvelles raisons de s’inquiéter ?

LeBron James, encore de nouvelles raisons de s’inquiéter ?

Il se pourrait très fortement que LeBron James ne soit pas complètement remis de sa blessure à la cheville lors des prochains playoffs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Six semaines de repos et de rééducation n’ont finalement pas suffit pour LeBron James. Revenu de ce qui constitue la blessure la plus sévère de sa longue et riche carrière, le King n’a disputé que deux rencontres avant de rechuter. La douleur dans le pied est encore vive après l’entorse contractée le 20 mars derniers lors d’un duel contre les Atlanta Hawks.

« Je ne sais pas si je reviendrai un jour à 100% », osait même confier la superstar des Los Angeles Lakers.

Une idée assez absurde, sans faire offense au quadruple MVP. Les médecins sont formels : les êtres humains peuvent guérir complètement d’une entorse à la cheville. Au moins physiquement. En revanche, est-ce que LeBron James sera au meilleur de sa forme pour les playoffs ? C’est déjà nettement moins probable.

« Il ne se sentira pas beaucoup mieux. Il va devoir malgré la douleur pendant les playoffs. Et il ne sera pas vraiment remis avant l’été », témoigne l’insider Adrian Wojnarowski. « Donc la question, c’est de savoir à quel point il peut être efficace en étant diminué. »

LeBron James, entre communication et réalité

James, via son agence Klutch Sports, sait comment contrôler la narrative. Il sait monopoliser l’espace de communication et guider l’opinion. En annonçant déjà la couleur – à savoir qu’il n’est pas à 100% et ne le sera pas – il prépare déjà le terrain en cas d’échec de sa franchise. Parce que réaliser le doublé paraît de plus en plus compliqué pour les Angelenos, relégué à la septième place de la Conférence alors que tous leurs concurrents semblent plus forts que l’an dernier.

Et si jamais les champions en titre venaient à aller au bout, ou à sortir tard avec les honneurs, le natif d’Akron sait très bien que les médias donneront à cette blessure à la cheville une touche héroïque pour embellir l’Histoire. Embellir le parcours. Ceci étant dit, ça ne change pas le fait qu’il jouera effectivement sans être en pleine possession de ses moyens. Ça ne change pas le fait qu’Anthony Davis – qui a marqué 78 points au cours des 79 dernières minutes qu’il a disputées – devra assumer encore plus de leadership sur le terrain.

LeBron James fêtait ses 36 ans en décembre dernier. Il est extraordinaire, encore plus pour son âge, mais il n’est pas éternel. Il prend soin de son corps, peut-être mieux que quiconque dans cette ligue, mais il n’est pas invincible. Finalement, il reste humain. Et même lui devra accepter de ne pas être aussi performant qu’il en a l’habitude. Le plus fou, c’est que malgré ça, lui et les Lakers restent redoutables et tout à fait à même de décrocher un nouveau titre.

LeBron James ne reviendra pas tout de suite, ça se complique pour les Lakers

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest