LeBron James et Doc Rivers choqués par l’éviction d’Avery Johnson

Le renvoi d'Avery Johnson, pourtant nommé coach du mois en novembre, a suscité l'étonnement au sein de la NBA.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James et Doc Rivers choqués par l’éviction d’Avery Johnson
Remercié après seulement 28 matches et un peu moins de deux mois de saison régulière, Avery Johnson a payé de sa personne la mauvaise passe que connaissent actuellement les Nets qui n'ont enregistré que trois succès depuis le 1er décembre. Une éviction qui a suscité l'étonnement de Deron Williams qui s'était pourtant plaint des systèmes de son coach il y a une dizaine de jour. Billy King a d'ailleurs défendu son meneur, considéré comme le principal responsable du départ de Johnson.
 « Essayer de tout mettre sur le dos de Deron Williams serait injuste », a déclaré le GM des Nets.
Si D-Will avait pris ses distances avec Avery Johnson, Jerry Stackhouse était quant à lui toujours très proche du technicien, lui qui avait déjà évolué sous ses ordres à Dallas. Etonné et déçu par la décision de ses dirigeants, il a adressé tout son soutien à son désormais ex-entraîneur à qui il aurait aimé qu'on accorde plus de temps.
« Nous avons connu un mauvais mois de décembre avec cette nouvelle équipe qui se forme. Peut-être que dans un mois, nous saurons vraiment ce que vaut cette équipe », a déclaré Stack. « Mais ils ont décidé de prendre une autre direction. C’est dur parce que j’ai toujours été derrière Avery. Je crois en son système. J’ai vu ses systèmes gagner au plus haut niveau avec une équipe comme Dallas qui n’était pas aussi talentueuse que le groupe que nous avons actuellement. »
Les réactions n'ont pas non plus tardé à fuser dans le petit monde de la NBA. Grand ami d'Avery Johnson, Doc Rivers, qui connaît  lui aussi un début de saison compliqué avec ses Celtics, est apparu abattu à l'annonce de la nouvelle.
« C’est terrible. Évidemment, c’est le business dans lequel nous sommes mais c’est difficile. C’est l’un de mes meilleurs amis. Vous savez, en NBA ça va, ça vient. C’est comme ça que ça marche », a confié la coach de Boston au Boston Herald. « Vous avez des bonnes et des mauvaises périodes et vous espérez que le navire garde le cap. Mais c’est toujours moche de faire un changement aussi rapide. Je suis très surpris mais je ne travaille pas là-bas. Ce n’est pas mes affaires mais Avery Johnson est mon ami. C’est la vie. Nous savons comment ça se passe. Quand vous devenez coach, vous savez que ça fait partie du métier. Que ce soit juste ou pas, et dans le cas présent je ne pense pas que ça le soit, c’est comme ça. »
Le MVP en titre LeBron James s'est lui même indigné sur Twitter que Johnson se soit fait viré alors qu'il venait d'être nommé entraîneur du mois après un début de saison réussi.
« Avery s’est fait virer ? Il ne venait pas d’être élu entraîneur du mois ? », s'interroge LeBron James « C’est comme si un joueur avait été désigné joueur du mois et qu’il avait été tradé le mois suivant. »
 
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest