LeBron James et Anthony Davis trop forts pour le Heat, les Lakers mènent 2-0 !

LeBron James et Anthony Davis trop forts pour le Heat, les Lakers mènent 2-0 !

Portés par un duo LeBron James - Anthony Davis absolument intenable, les Los Angeles Lakers ont à nouveau battu le Miami Heat cette nuit (124-114).

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Finales NBA 2020 Game 2, Los Angeles Lakers - Miami Heat : 124-114

Plus que deux. Plus que deux victoires avant le dix-septième titre des Los Angeles Lakers. La quatrième bague de LeBron James. Les mauves et ors sont à la moitié du chemin, à deux succès de réaliser leur rêve, après avoir une nouvelle fois battu le Miami Heat cette nuit (124-114). Le score est un peu plus serré que lors du Game 1, gagné de 16 points par les Californiens, mais l’impression qui se dégage reste à peu près la même : ces finales NBA 2020 sont pour l’instant à sens unique. Déséquilibrées. Déséquilibrées par la présence de deux des meilleurs joueurs du monde, peut-être même les deux meilleurs, dans un camp.

Anthony Davis en promenade

https://twitter.com/NBA/status/1312244126327373824 Anthony Davis et le King se baladent sur le parquet. Encore une fois trop grands, trop puissants, trop rapides. Ils laissent la défense floridienne sans aucune solution pour les ralentir et encore moins les arrêter. AD, par exemple, a converti 14 de ses 15 premiers tirs. Comme s’il n’y avait personne en face. Et c’était presque vrai, suite au forfait de Bam Adebayo (touché à la nuque), le seul à même de le tenir physiquement… en théorie. Davis s’en est donc donné à cœur joie dans la peinture, récoltant des rebonds offensifs par-ci, par-là – 16 au total pour Los Angeles, 6 pour Miami : l’une des clés du Game 2 – et claquant des dunks dans tous les sens.

LeBron James dominateur à la fin

Il termine encore une fois au-dessus des 30 points. 32, précisément, avec 14 rebonds. Bon tout au long de la partie, LeBron James a surtout pris son relais dans le quatrième quart temps, quand le Heat espérait installer un semblant de suspense en ayant le mérite de se battre jusqu’au bout. Mais le quadruple MVP, qui fait déjouer la zone avec ses passes et extra-passes, s’est juste frayé un chemin dans la peinture tel un bulldozer pour inscrire 10 points dans le money time. 33 points mais aussi 9 rebonds et 9 passes à son compteur au buzzer final. https://twitter.com/malika_andrews/status/1312237339658326016

Rajon Rondo en facteur X

Dans le sillage de ses deux superstars, Los Angeles a marqué 50 points dans la peinture en shootant à plus de 70% près du cercle. Avec même 16 tirs consécutifs réussis à deux points entre la fin du premier quart temps et le début du troisième. C’est évidemment durant ce laps de temps que les joueurs de Frank Vogel ont creusé l’écart. Hors de question d’être menés 23-10 après six minutes de jeu. Cette fois-ci, ils ont frappé les premiers et ils ont accentué leur avance par la suite. Notamment grâce à un excellent et très précieux Rajon Rondo, toujours dans les bons coups, notamment quand Miami tentait de revenir. L’ancien All-Star finit avec 16 points et 10 caviars. Le facteur X de la rencontre. Le Heat s’est bien battu, malgré l’absence de deux cadres (Goran Dragic et Adebayo donc). Un peu à l’image de Jimmy Butler, auteur de 25 points, 8 rebonds et 13 passes. Kelly Olynyk s’est efforcé de faire oublier Bam en ajoutant 24 points et 9 rebonds. Même avec 18 points de retard, les hommes d’Erik Spoelstra ont continué à revenir à la charge. Pour finalement recoller jusqu’à 9 points (108-99) au début du quatrième quart temps. Mais jamais plus près. Et surtout, sans jamais vraiment inquiéter les Lakers. https://twitter.com/ESPNStatsInfo/status/1312236885465608193 Pour l’instant, cette finale va dans un sens. Dans une seule direction. Celle d’un sacre de Los Angeles avec une belle bataille pour le MVP entre LeBron James et Anthony Davis.

Le boxscore

Heat

STARTERS MIN FG 3PT FT OREB DREB REB AST STL BLK TO PF +/- PTS
J. ButlerSF 45 7-17 0-1 11-12 3 5 8 13 1 0 3 2 -3 25
J. CrowderSF 28 5-6 2-3 0-0 0 7 7 2 0 0 0 2 -14 12
M. LeonardC 9 2-3 1-1 2-2 0 0 0 1 0 0 0 1 -8 7
D. RobinsonSG 22 2-7 2-7 3-3 0 0 0 4 1 0 0 4 -21 9
T. HerroSG 43 5-12 1-3 6-6 0 7 7 3 0 0 2 3 -1 17
BENCH MIN FG 3PT FT OREB DREB REB AST STL BLK TO PF +/- PTS
K. OlynykPF 37 9-16 3-7 3-5 1 8 9 2 0 0 2 5 -3 24
S. HillSF 1 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 0
D. Jones Jr.SF 0 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 0 +0 0
A. IguodalaSG 26 3-3 1-1 0-0 1 1 2 1 0 0 0 2 +1 7
K. NunnSG 29 3-7 1-4 6-6 1 3 4 3 0 1 2 4 +0 13
U. HaslemPF DNP-COACH'S DECISION
C. SilvaPF DNP-COACH'S DECISION
B. AdebayoPF DNP-STRAINED NECK
TEAM 36-71 11-27 31-34 6 31 37 29 2 1 9 23 114
50.7% 40.7% 91.2%

Lakers

STARTERS MIN FG 3PT FT OREB DREB REB AST STL BLK TO PF +/- PTS
A. DavisPF 40 15-20 1-1 1-1 8 6 14 1 1 0 3 4 +10 32
L. JamesSF 39 14-25 3-8 2-5 2 7 9 9 1 1 0 2 +7 33
D. HowardC 17 3-3 0-0 0-3 0 2 2 1 0 2 0 4 +5 6
D. GreenSG 22 1-8 1-8 0-0 1 1 2 2 2 0 0 1 +4 3
K. Caldwell-PopeSG 32 4-14 2-11 1-1 1 3 4 4 1 0 0 2 +14 11
BENCH MIN FG 3PT FT OREB DREB REB AST STL BLK TO PF +/- PTS
M. MorrisPF 16 2-5 2-5 0-0 1 4 5 2 0 0 0 3 +3 6
K. KuzmaPF 22 3-8 2-6 3-3 1 1 2 1 0 0 3 1 +5 11
R. RondoPG 26 5-9 3-4 3-4 0 4 4 10 0 0 1 3 +7 16
J. SmithSG 3 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 0 0 0 2 +0 0
A. CarusoSG 23 2-5 2-4 0-0 2 0 2 2 1 0 2 4 -5 6
J. DudleySF DNP-COACH'S DECISION
J. McGeeC DNP-COACH'S DECISION
T. Horton-TuckerSG DNP-COACH'S DECISION
TEAM 49-97 16-47 10-17 16 28 44 32 6 3 9 26 124
50.5% 34.0% 58.8%
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest