LeBron James allume la NBA, difficile de lui donner tort

Alors que les blessures des All-Stars s’accumulent en playoffs, LeBron James jure qu’il avait prédit une telle situation.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James allume la NBA, difficile de lui donner tort

Les Los Angeles Lakers de LeBron James n’ont eu que 71 jours pour digérer leur titre décroché dans la bulle en octobre 2020. Deux mois plus tard, la nouvelle saison débutait autour de Noël. Pour le King, 71 jours, c’était bien trop peu. Il militait plutôt pour une reprise mi-janvier.  Mais la ligue, qui tenait à retrouver un calendrier à peu près normal sans réduire drastiquement le nombre de matches, ne l’a pas écouté.

Aujourd’hui, alors que les blessures s’enchaînent soir après soir, James tenait à signaler qu’il avait anticipé la tournure des événements lors d’une série de tweets postés après l’annonce de la possible déchirure des ligaments croisés pour Kawhi Leonard.

« Ils n’ont pas voulu m’écouter au sujet du coup d’envoi de la saison. Je savais exactement ce qui allait se passer. Je voulais juste protéger la santé des joueurs, ce qui profite évidemment à notre ligue ! Les blessures ne font pas « partie du jeu. » Elles sont le fruit du manque de repos. 8, voire peut-être 9 All-Stars ont raté des matches de playoffs cette saison. Un record historique. »

« C’est le moment le plus important de l’année pour notre ligue et les fans sont privés de plusieurs de leurs joueurs préférés. C’est dingue. S’il y a bien quelqu’un qui connait es conséquences des efforts qui s’enchaînent chaque année, c’est moi ! Je suis triste de voir autant de blessures. »

Les tweets de LeBron James ne sont jamais anodins et toujours bourrés de sous-entendus mais là, quel que soit le but exact de son message, il semble difficile de lui donner tort. Le quadruple MVP a connu la blessure la plus grave de sa carrière. Anthony Davis s’est blessé. James Harden et Kyrie Irving aussi. Jamal Murray a manqué les playoffs. Donovan Mitchell joue sur une cheville et Joel Embiid sur un genou.

La ligue aurait pu commencer plus tard. Mais elle aurait surtout pu réduire encore plus le nombre de matches. Et pas que pour cette saison. Et ça, les joueurs y sont opposés puisque ça représenterait un manque à gagner en termes de salaires. Dès que l’argent entre en jeu, plus personne ne se soucie de la santé d’untel ou untel. Pas même les athlètes.

Kawhi Leonard out pour les playoffs, cauchemar pour les Clippers

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest