Les Knicks vont sonder LeBron James, bonne chance…

La nomination de David Fizdale au poste de head coach a semblé donner des ailes aux New York Knicks. Les voilà décidés à tenter de convaincre LeBron James de les considérer comme une destination crédible cet été.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Les Knicks vont sonder LeBron James, bonne chance…
LeBron James est tellement occupé à faire en sorte que les Raptors se liquéfient devant lui qu'il ne pense pas une seconde à la free agency. Les équipes qui espèrent le recruter, en revanche, préparent leur approche. Un candidat un peu inattendu aurait fait son apparition dans la course que l'on pensait jusqu'ici limitée à Houston, Philadelphie et San Antonio. Selon le New York Post, les New York Knicks tenteront leur chance cet été auprès du "King", même s'ils partent de très loin. Le General Manager souhaiterait miser sur la relation entre le nouveau coach David Fizdale et LeBron James. Les deux hommes ont noué un lien fort du temps de leur collaboration au Miami Heat, où Fizdale était assistant d'Erik Spoelstra. Lorsque l'auteur du "Take that for data" a été limogé par les Memphis Grizzlies en début de saison, LeBron James avait été l'un des premiers à critiquer ce choix et à louer les qualités du technicien. Il faudra sans doute bien plus à LeBron James pour considérer Big Apple comme une destination intéressante. Sur le plan du business, à la limite, NYC est le seul spot qui peut rivaliser un peu avec Los Angeles quant à son désir de faire rayonner davantage ses activités hors-basket. Sur le plan sportif, en revanche, difficile d'imaginer les Knicks comme des contenders immédiats. Le désordre laissé par Phil Jackson commence à peine à s'estomper, mais la franchise n'est même pas encore sûre de pouvoir compter sur son meilleur joueur la saison prochaine, Kristaps Porzingis, en convalescence après une grave blessure. Le NY Post explique que la direction est prête à "ouvrir le cap space" si cela peut contribuer à séduire LeBron James. En 2010, au moment d'annoncer sa "Decision", LeBron James avait écarté New York des prétendants, mais les Knicks étaient, disait-on, l'un des candidats les plus sérieux à sa venue.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest