LeBron James : quels records All-Time peut-il battre cette saison ?

LeBron James : quels records All-Time peut-il battre cette saison ?

LeBron James a beau avoir 37 ans et des kilomètres au compteur, il a de bonnes chances d'entrer encore un peu plus dans l'histoire cette saison. Mais de quelle manière ?

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

LeBron James est indéniablement l’un des plus grands joueurs de l’histoire de la NBA — si ce n’est le plus grand. En 19 ans d’une carrière exemplaire, le King a marqué la ligue de bien des manières.

À 37 ans, James est encore un athlète dominant sur les parquets. Sa saison à venir aux Los Angeles Lakers n’a rien d’une retraite, il vise le titre comme chaque année. L’occasion pour lui d’ajouter de nouveaux records à son palmarès.

Les records de LeBron James

Dès sa Draft en 2003, le "Chosen one" s’est inscrit parmi les meilleurs joueurs de la NBA. Le fait de sauter la case NCAA et d’arriver à 18 ans dans la ligue, directement après le lycée, lui a permis de s’emparer de très nombreux records de précocité.

Plus jeune joueur à scorer 30 points dans un match, à être sélectionné dans une All-NBA Team, à marquer 1000 points en carrière, puis 2000, 3000, 4000… et ce jusqu’à 37 000. Écrire la totalité des records de LeBron James prendrait sans doute l’espace d’un livre.

Voici une liste — très loin d’être exhaustive — de certains de ses succès All-Time les plus importants :

  • Record de ballons perdus (4 788)
  • Record de passes pour un forward (10 045)
  • Record de matches consécutifs à au moins 10 points (1 097)
  • Plus grand nombre de titres de Joueur de la semaine (65)
  • Plus grand nombre de titres de Joueur du mois (40)
  • Record de sélections dans une All-NBA Team (18, dont 13 en First Team)
  • Record de titularisations au All-Star Game (18)
  • Record de points en playoffs (7 631)
  • Record de victoires en playoffs (174)
  • Seul joueur de l’histoire dans le top 5 des points marqués et dans le top 10 des passes décisives
  • Seul joueur de l’histoire à cumuler au moins 9 000 rebonds et 9 000 passes

2022-23 sera ainsi pour lui l’occasion d’allonger la liste pléthorique de ses records, dont certains des plus prisés.

Record de points marqués

Aujourd’hui, la perspective de voir James prendre sa retraite en tant que plus grand scoreur de l’histoire est presque une certitude. Ce record All-Time, peut-être le plus symbolique de la ligue, sera à portée de main dès l’année prochaine.

En deuxième position derrière Kareem Abdul-Jabbar, il faudra 1325 points à l’ailier des Lakers pour passer en tête du classement. Cela implique pour lui de marquer 16,5 points par match cette année, s’il dispute la totalité des rencontres. 21,4 s’il en manque une vingtaine.

Malgré son âge avancé, le cyborg sort d’une saison à 30,3 points de moyenne. Il a joué 56 matches sur l’exercice 2021-2022, pour un total de 1695 points marqués. Depuis 2019, il n’a scoré moins de 16,5 unités qu’à 12 reprises. Si sa santé lui permet, il y a donc de très grandes chances que LeBron James s’empare du record avant les playoffs.

  1. Kareem Abdul-Jabbar : 38 387 points
  2. LeBron James : 37 062 points
  3. Karl Malone : 36 928 points
  4. Kobe Bryant : 33 643 points
  5. Michael Jordan : 32 292 points

Record de paniers marqués

On pourrait penser que l’un va logiquement avec l’autre. Pour marquer des points, il faut mettre des paniers. Seulement, les concurrents directs de LeBron n’avaient pas l’habitude de tirer aussi fréquemment à trois points. Ils ont ainsi dû rentrer beaucoup plus de paniers que lui pour en arriver là où ils sont.

Dans cette catégorie, Abdul-Jabbar est également en première position. Cette fois, il manque 2295 paniers au joueur de 37 ans pour prendre sa place. À titre de comparaison, il en a marqué 640 cette année. Le record semble donc hors d’atteinte de l’ailier, pour le moment.

À ce rythme, il lui faudrait quatre saisons pour déloger KAJ. C’est-à-dire une de plus que ce que prévoit son contrat, qui l’emmène déjà jusqu’à ses 40 ans. Toutefois, l’exercice à venir sera déterminant pour savoir s’il pourra un jour prétendre à ce record, dans les derniers instants de sa carrière.

  1. Kareem Abdul-Jabbar : 15 837 paniers
  2. LeBron James : 13 543 paniers
  3. Karl Malone : 13 528 paniers
  4. Wilt Chamberlain : 1 045 paniers
  5. Michael Jordan : 1 072 paniers

Record de sélections au All-Star Game

Déjà recordman de titularisations au All-Star Game (18) et de points marqués (385), LeBron James peut espérer s’approprier le fait d’armes le plus important du match des étoiles cette année. Il ne manque plus qu’une seule sélection à l’ailier pour rejoindre Kareem Abdul-Jabbar, actuel détenteur du record.

La première du King remonte à 2005. Depuis, il n’a jamais passé une année sans être appelé pour l’évènement. Capitaine sur les dernières éditions, il serait choquant qu’il ne parvienne pas à décrocher sa 19e étoile en 2023. Le vote des fans, à lui seul, devrait le lui garantir.

Il faudra attendre 2024 pour le voir atteindre un nombre de sélections historique. Une fois de plus, difficile de l’imaginer passer à côté. Sauf blessure majeure, le record est déjà poche.

  1. Kareem Abdul-Jabbar : 19 sélections
  2. Kobe Bryant : 18 sélections
  3. LeBron James : 18 sélections
  4. Tim Duncan : 15 sélections
  5. Kevin Garnett : 15 sélections

"Pourquoi est-ce que tu te surnommes toi-même King James ?" : cette époque où LeBron était un piètre recruteur

Les records hors de portée pour LeBron James

LeBron James est une anomalie et un monstre de polyvalence. Cependant, il y a certains records que même lui ne pourra pas aller chercher avant de prendre sa retraite.

Record de passes décisives

L’ailier est actuellement le septième meilleur passeur de l’histoire, avec 10 045 passes décisives en carrière. Un chiffre dont aucun autre forward ne s’approche. L’accomplissement est déjà grand, mais la première position est absolument intouchable.

Le joueur des Lakers peut clairement prétendre à une place dans le top 5 dès cette année. S’il distribue autant de passes que la saison dernière (349), il devrait dépasser Magic Johnson, Mark Jackson et Steve Nash pour prendre la quatrième place. Au-delà, difficile d’avancer.

Chris Paul, le troisième, est toujours en activité avec plus de 900 passes d’avance. Il lui faudrait 2047 passes pour atteindre Jason Kidd, soit six saisons sur le même rythme, ce qui semble déjà impossible. Alors le voir doubler John Stockton, qui compte 5761 passes de plus, défierait toute cohérence.

Il aurait besoin de 17 ans supplémentaires, sur ce rythme-là, pour y arriver. Cela impliquerait pour lui de prendre sa retraite à 55 ans, en partant du principe qu’il serait capable de maintenir ces standards à un tel âge. Dans Space Jam, peut-être, mais pas dans la réalité. Le King devra donc se cantonner à la quatrième place, une troisième dans le scénario le plus heureux.

  1. John Stockton : 15 806 passes
  2. Jason Kidd : 12 091 passes
  3. Chris Paul : 10 977 passes
  4. Steve Nash : 10 335 passes
  5. Mark Jackson : 10 334 passes
  6. Magic Johnson : 10 141 passes
  7. LeBron James : 10 045 passes

Record d’interceptions

LeBron James n’est plus le défenseur qu’il était au Heat. Pourtant, il devrait réussir à monter dans le classement des plus grands intercepteurs de l’histoire. Le King fait déjà partie du top 10 et peut espérer, de manière réaliste, grimper jusqu’à la huitième position.

Cette année, il a capté 73 ballons au total. Le même chiffre en 2022-2023 lui permettrait de dépasser Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler dès la fin de la saison. Continuer sur cette lancée jusqu’au terme de son contrat lui donnerait accès à la sixième place, devant Scottie Pippen et Maurice Cheeks.

Encore une fois, la distance qui le sépare de John Stockton est tout simplement irréelle. Il lui faudrait 16 ans, sur ce rythme, pour égaler le record All-Time.

  1. John Stockton : 3 265 interceptions
  2. Jason Kidd : 2 684 interceptions
  3. Michael Jordan : 2 514 interceptions
  4. Chris Paul : 2 453 interceptions
  5. Gary Payton : 2 445 interceptions
  6. Maurice Cheeks : 2 310 interceptions
  7. Scottie Pippen : 2 307 interceptions
  8. Clyde Drexler : 2 207 interceptions
  9. Hakeem Olajuwon : 2 162 interceptions
  10. LeBron James : 2136 interceptions

Record de trois points

Compte tenu de l’évolution du jeu, les anciennes légendes de la NBA n’ont pas leur place dans le classement des plus grands tireurs à trois points. Stephen Curry, encore en activité, domine d’ailleurs largement cette catégorie avec ses 3117 tirs primés.

Il n’y a bien sûr aucune chance que le King dépasse Curry, plus jeune et évidemment bien plus prolifique derrière la ligne. Sans difficulté, il devrait toutefois intégrer le top 10 en passant devant Paul Pierce (2143 tirs) au début de l’exercice. Il ne lui manque que trois shots derrière l’arc pour le faire.

Avec la même production que l’année dernière (161 tirs), il avancerait jusqu’à la sixième ou septième place en supplantant Jamal Crawford, Jason Terry et Vince Carter. Damian Lillard, juste devant lui, devrait le guider dans cette ascension. Avec l’explosion du tir extérieur dans la ligue, la majorité du top 10 devrait toutefois être effacée dans quelques années. James ne pourra pas maintenir son rang bien longtemps.

  1. Stephen Curry : 3 117 trois points
  2. Ray Allen : 2 973 trois points
  3. James Harden : 2 593 trois points
  4. Reggie Miller : 2 560 trois points
  5. Kyle Korver : 2 450 trois points
  6. Vince Carter : 2 290 trois points
  7. Jason Terry : 2 282 trois points
  8. Jamal Crawford : 2 221 trois points
  9. Damian Lillard : 2 143 trois points
  10. Paul Pierce : 2 143 trois points
  11. LeBron James : 2140 trois points

Records de rebonds et de contres

Première place en points marqués, quatrième en passes décisives et huitième en interceptions, ce sont les projections pour la saison 2022-2023. Cependant, les portes du top 10 de deux catégories statistiques majeures lui seront probablement fermées à jamais.

Avec ses 10 210 rebonds, LeBron James est le 42e rebondeur le plus prolifique de l’histoire. Seulement, il y a un monde qui le sépare de Kevin Garnett, le 10e, qui dispose de 4452 unités d’avance. Inimaginable — même en rêve — d’approcher des indétrônables Wilt Chamberlain (23 924) et Bill Russell (21 620). Il lui faudrait une carrière entière supplémentaire pour y parvenir.

En termes de contres, le King est tout juste dans le top 100 avec ses 1041 blocks. Il est à plus de 1500 contres du top 10 et à des années d’Hakeem Olajuwon, le tenant du record, et ses 3830 tirs rejetés. Même LeBron James ne peut pas appartenir à la crème All-Time dans tous les domaines.

Sous quelle tunique LeBron James prendra-t-il sa retraite ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest