LeBron James répond à un journaliste et casse une idée reçue

Alors que les dirigeants des Los Angeles Lakers restent campés leur position concernant des renforts, LeBron James assure ne pas être frustré.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James répond à un journaliste et casse une idée reçue

Les Los Angeles Lakers sont onzièmes de la Conférence Ouest et le front office reste dans l’attente alors que l’équipe a grandement besoin d’être renforcée. Sauf que pour ça, les dirigeants devront probablement céder les tours de draft 2027 et 2029. Deux atouts importants qu’ils sont prêts à lâcher que s’ils ont une chance de vraiment sensiblement faire passer un cap aux Angelenos en réalisant un transfert. De quoi agacer LeBron James.

Le vétéran a répété plusieurs fois sa position sur le sujet. Il l’a encore fait (sans le faire) après la victoire contre les Sacramento Kings en concédant un « vous savez tous ce qui devrait se passer. » Comprendre ici un transfert. Un signe d’une patience qui s’évapore pour reprendre les mots choisis par le journaliste de The Athletic Sam Amick. Ce que James a publiquement démenti sur son compte Twitter.

« Ma patience ne diminue pas. Tu laisses sous-entendre que je suis frustré alors que ce n’est pas du tout le cas. J’ai répété sans cesse que mon boulot revenait à me concentrer sur les gars qui sont là dans le vestiaire. C’est la réalité. Et je dis ça dans le respect et dans le calme parce que c’est mon mood actuel. Cinq victoires de suite. »

Les Lakers sont effectivement sur une bonne dynamique pendant que d’autres franchises s’écroulent à l’Ouest. Les Phoenix Suns et les Los Angeles Clippers ont perdu 6 matches de suite. Les Portland Trail Blazers restent sur 7 défaites à l’extérieur. LeBron James et ses coéquipiers ont encore clairement une chance d’accrocher le play-in, et donc potentiellement les playoffs.

Après, ce n’est pas parce qu’il jure sur Twitter que tout va bien que c’est forcément 100% vrai. Mais James est peut-être en paix avec la situation dans laquelle il se trouve, du moins suffisamment en paix pour ne pas demander son transfert – ce qui a toujours paru extrêmement improbable de toute façon – ou forcer la main à ses dirigeants.

LeBron James mérite mieux que ces Lakers

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest