Comment LeBron James (et les Grizzlies) ont « privé » des employés des Warriors de leur assurance maladie

En marquant le panier pour la gagne lors du play-in, LeBron James a involontairement mis dans le dur des employés de la franchise adverse.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment LeBron James (et les Grizzlies) ont « privé » des employés des Warriors de leur assurance maladie

Avant toute chose, ce n’est évidemment pas de sa faute. LeBron James est la conséquence indirecte d’un système vraiment mal foutu. En effet, le King n’a pas seulement mis fin à la saison des Golden State Warriors en claquant un panier à trois-points lointain dans la dernière minute du play-in contre Stephen Curry et ses partenaires en mai dernier.

Ce tir primé, synonyme de qualification des Los Angeles Lakers, puis la défaite contre les Memphis Grizzlies lors du match suivant, a coûté leur assurance maladie à plusieurs employés du Chase Center de San Francisco. Et pour cause, ils ne sont couverts que si les Warriors jouent dix matches dans le mois.

En ratant les playoffs, les Dubs n’ont pas atteint le quota nécessaire. Encore une fois, ce n’est pas de la faute de LeBron James. Mais c’est plus facile d’attirer l’attention sur ce problème injuste en citant son nom. Et c’est aussi la démarche du représentant des employés.

« LeBron qui met un trois-points ne devrait pas avoir de conséquence sur l’assurance maladie des gens », note Anand Singh. « C’est absolument ridicule, ce n’est pas de la faute des employés. Surtout en période de pandémie. »

C’est quand même assez incroyable et injuste. Imaginez seulement les employés des Warriors. Quand ils supportent leur équipe, ce n’est clairement pas que par passion. C’est aussi une partie de leur… vie qui se joue.

LeBron, Jordan ou encore Pierce : les 10 joueurs les plus meurtriers au buzzer de l’histoire de la NBA

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest