Les cadeaux de Noël dont la NBA a besoin en 2023

Les cadeaux de Noël dont la NBA a besoin en 2023

Voici notre liste de cadeaux pour la NBA pour le Noël 2023, histoire de vous occuper pendant pendant le repas.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Pour vous accompagner en cette veille de Noël et histoire de vous distraire entre les histoires relous du tonton et la bûche, on vous propose une liste de cadeaux qui nous sembleraient convenir aux acteurs de la NBA, mais pas que. Très bonnes fêtes à tous !

Une nouvelle nationalité pour Joel Embiid, car on n'en a jamais assez.

Un coffret relaxation pour les fans des Spurs.

Un nouveau ballon pour Giannis.

Une loi sur l’euthanasie pour en faire profiter les Bulls. Oui, on sait, ils vont mieux. Mais on les connaît ces petits vieux qui retrouvent des couleurs autour de Noël puis refont peine à voir derrière. Abrégeons leurs souffrances !

Pour la NBA Cup : un designer qui n'est pas daltonien et qui ne bosse pas sur Paint.

Un hobbie pour Isaiah Thomas.

Une franchise à Vegas pour Bron, on en a marre.

Thomas Heurtel pour les Spurs puisque c'est visiblement le meilleur meneur All-Time, celui capable de faire passer une D2 départ’ type “Une Saison en Enfer” incapable de battre le Canada et la Lettonie à un rouleau-compresseur incapable de ne pas remporter l’Or mondial. Askip…

Un totem d'immunité à Jordan Poole pour ne plus apparaître dans le shaqtin a fool

Une bague de champion pour Nico Batum dans sa dernière saison NBA

Un marabout pour Bradley Beal, constamment blessé depuis qu’il a posé le pied à Phoenix.

Une cellule psychologique pour les commentateurs des Pistons.

Et tant qu’on y est, une victoire. Juste une. Bordel, c’est trop demander, Père Noël ?

Une paire de lunettes à Gregg Popovich, pour l’aider à retrouver son playbook de 2014. Et à Jeremy Sochan et les autres pour les aider à retrouver Victor Wembanyama, le gars ne fait que 2m24, c’est pas toujours facile de le voir…

Un stage de self control pour Draymond Green.

Un code pénal pour le front office des Hornets.

Une tondeuse à Kevin Durant, pour lui éviter de finir comme Clyde Drexler.

De vrais amis pour Ja Morant.

Une bonne dose d’inspiration à Masai Ujiri pour qu’il réalise enfin les 16 trades qu’on attend depuis 3 ans.

Une sortie digne de ce nom à Blake Griffin, disparu de la grande ligue dans le plus grand anonymat cet été.

Un meneur de jeu et quelques bouquins d’heroic fantasy un peu sanglants à Victor Wembanyama, pour que ses envies de meurtre sur certains de ses coéquipiers restent à l’état de fantasme. 

Ah, et encore une fois, s’il vous plaît, un autre surnom pour Victor Wembanyama. Juste un qui ne fasse pas penser à un flan gélifié au caramel, ça suffira.

Un assistant francophone pour le DJ des Spurs. Ou alors une médaille du courage pour le DJ s’il l’a fait exprès.

Une chaussure signature pour cette légende du bitume, pour qu’elle n’ait plus à jouer en Timberland. Et le surnom “The Bearded One”, parce qu’il mérite plus que James Harden.

Un combat Chris Paul vs Scott Foster dans un octogone à Vegas. Ou un combat entre Chris Paul Jr et Scott Foster, au choix.

Un mariage, même arrangé, pour Zion Williamson, pour qu’il arrête d’essayer de choper des pornstars ou des membres de la famille Kardashian. 

Un album Panini pour Brandon Miller, pour qu’il puisse connaître la majeure partie des joueurs de la ligue et éviter de se taper l’affiche quand on lui montre une photo de Khris Middleton

Un buy-out pour Evan Fournier, pour qu’il puisse choisir un spot moins cool touristiquement mais où il ne serait pas le seul joueur de la feuille de match en DNP même quand la moitié des autres ont des noms de Regens dans NBA 2K. 

Une coupe de cheveux pour Benjamin Moubèche. 

Une coupe (de Bavière) pour Antoine Pimmel.

Des cheveux pour Shaï Mamou.et Théophile Haumesser. 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest