Les Knicks connaissent leurs priorités à court et moyen terme

De retour dans la course aux playoffs, les Knicks ont désormais établi leurs priorités pour cette saison et les suivantes.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Les Knicks connaissent leurs priorités à court et moyen terme

Après tant d'années à végéter dans les abysses de la conférence Est, les New York Knicks font enfin plaisir à voir. Nous sommes à deux mois des playoffs et la formation de Big Apple est plus que jamais en course pour les playoffs. Il y avait un certain scepticisme quant à l'arrivée de Tom Thibodeau. Mais l'ancien gourou des Bulls fait de l'excellent boulot avec sa jeune garde.

Réputé pour sa rigueur, Thibs a transformé la défense des Knicks, devenue la meilleure de tout le pays. Mieux, il a même réussi à faire passer un cap à Julius Randle. L'intérieur All-Star rayonne dans ce nouveau contexte. Si bien que s'il était question de tester un temps sa valeur sur le marché, ce n'est désormais plus du tout le cas comme le rapporte le SNY.

Il est en de même pour RJ Barrett, et ce même si le Dukie a toujours du mal. Il progresse un tout petit peu, mais on est loin du niveau espéré. Les Knicks croient en lui, et vont lui laisser sa chance. Pour le reste de l'effectif, c'est plus flou. Leon Rose, le nouveau patron, veut améliorer l'équipe dès cette saison.

Il y a toujours un intérêt pour Victor Oladipo. Mais sa situation contractuelle est particulière puisqu'il est fin de contrat. Pas d'urgence donc à le faire venir avant l'été. En revanche, le président garde un oeil attentif sur deux éléments des Pelicans, Lonzo Ball et JJ Redick.

Pour le second, une transaction est plus qu'envisageable au vu de sa situation à NOLA. Le shooteur est utilisé avec parcimonie par Stan Van Gundy, et la franchise n'est pas contre s'en séparer. Les Knicks, s'ils ont un pourcentage correct à trois points (37%, 12e NBA), sont avant-derniers dans les tentatives derrière l'arc. Ils sont également la 28e équipe en terme de points marqués. L'apport d'un vétéran comme JJ Redick pourrait être appréciable.

Côté départ, Kevin Knox est plus jamais dans les starting-block, tout comme Frank Ntilikina, Elfrid Payton, Alec Burks, Reggie Bullock et Austin Rivers. Il pourrait donc y avoir du mouvement à NY d'ici le 25 mars.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest