Les Raptors ont vraiment cru au coup de grâce avec Chris Boucher

Touché au genou contre Brooklyn, Chris Boucher s'en sort finalement plutôt bien. Et les Raptors, poissards cette saison, peuvent souffler.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com
Les Raptors ont vraiment cru au coup de grâce avec Chris Boucher

Dans la catégorie saison bien merdique, les Toronto Raptors se posent en bons favoris. Et pourtant, ils ne sont qu'à 2,5 matches du play-in. Autant dire que ça tient un peu du miracle vu toutes les galères de blessures.

Mais on peut retenir tout de même quelques satisfactions. Le trade entre Norman Powell et Gary Trent Jr est sans doute un gagnant-gagnant vu l'apport des deux joueurs dans leurs nouvelles équipes. Et il y a l'émergence de Chris Boucher.

A 28 ans, le Canadien explose littéralement les compteurs.  Passé de 6 à 13 points de moyenne, de 5 à 7 rebonds, le tout a 51% aux tirs dont 39% à trois points ! Sans oublier ses quasi deux contres de moyenne qui ont fait une vraie arme de dissuasion dans la peinture.

Un candidat au MIP cette saison

Aujourd'hui, Chris Boucher est un candidat crédible au titre de MIP, et aura sans doute plusieurs votes dans la course au DPOY. Il était aussi le dernier iron-man des Raptors, celui qui n'avait manqué aucune rencontre cette saison.

Mais cette série va prendre fin puisque le pivot, sorti sur blessure contre Brooklyn, est touché au genou. On aurait pu craindre le pire, mais il s'en tire finalement avec une entorse. Il va rater quelques rencontres mais sera bien présent pour le sprint final.

Un moindre mal pour les Raptors qui ont eu quelques gouttes de sueur en voyant un énième joueur prendre la direction de l'infirmerie. D'autant plus qu'il vient de sortir ses deux plus gros matches en carrière (38 & 19 le 9 avril, 31 & 12 à 6/9 à trois points le 19 avril).

Chris Boucher, la dernière trouvaille des Raptors

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest