Les Wolves virent leur boss, Karl-Anthony Towns ne comprend pas

Gersson Rosas n'est plus le président des Wolves et le moins que l'on puisse dire c'est que le timing de la décision laisse tout le monde circonspect.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Wolves virent leur boss, Karl-Anthony Towns ne comprend pas

Les Minnesota Timberwolves se sont dit : tiens, si on changeait de direction sportive à moins d'un mois du début de la saison NBA ? On a eu la même réaction que Karl-Anthony Towns, qui a tweeté un "WTF" de circonstance, en apprenant le renvoi de Gersson Rosas, le président des opérations basket de la franchise.

Selon Jon Krawczynski et Shams Charania de The Athletic, cette décision était dans l'air depuis plusieurs mois. Rosas était apparemment en conflit avec plusieurs autres membres du front office, qui lui reprochaient une gestion "dysfonctionnelle" des Wolves, mais aussi une absence totale de concertation dans ses choix sportifs.

Karl-Anthony Towns est exaspéré par les excuses des anti-vaccins

Gersson Rosas aurait également bloqué Sachin Gupta, le vice-président, dans son désir de rejoindre les Houston Rockets pour un poste mieux rémunéré. Sportivement, il est autant reproché au Colombien son bilan depuis son arrivée (42-96), que certaines décisions comme l'inclusion du 1st round pick dans le trade de D'Angelo Russell en provenance des Golden State Warriors.

Avec le rachat acté de la franchise, on peut aussi se dire que les nouveaux actionnaires ont peut-être déjà une influence sur la composition du front office. Ils n'avaient visiblement pas envie que Rosas poursuive sa mission entamée il y a seulement deux ans et demi.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest