Lonzo Ball, une progression qui peut tout changer à Chicago

Lonzo Ball continue de s'affirmer comme un shooteur de plus en plus fiable en NBA et ça peut faire décoller les Chicago Bulls.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lonzo Ball, une progression qui peut tout changer à Chicago

Les Chicago Bulls ont osé mettre le paquet sur Lonzo Ball pendant l’intersaison. 85 millions sur quatre ans. Une somme conséquente pour un joueur qui est encore loin du niveau d’un All-Star mais qui ne cesse de progresser depuis son arrivée dans la ligue. Le plus encourageant, c’est que le jeune meneur a notamment déjà gommé son plus gros point faible à son arrivée chez les pros : le tir.

« C’est un sacré shooteur. On l’avait étudié l’an dernier. Il tournait à plus de 40% de réussite à trois-points avant de se blesser. Si vous êtes à plus de 40% en 8 tentatives, vous êtes un vrai sniper », confie Zach LaVine à propos de son nouveau coéquipier.

Tout à fait. Lonzo Ball a souvent été moqué pour sa mécanique mais il a justement travaillé sa gestuelle, devenue plus pure et plus fluide. Il a finalement terminé sa quatrième année avec 14,6 points et presque 38% de loin. Mais même là, son pourcentage ne fait pas complètement honneur à ses qualités. Comme le souligne justement Zach LaVine, sa blessure l’a fait baisser en régime. Quand il met dedans de loin, il compense un certain manque de percussion balle en main. Sachant qu'il lui reste son altruisme, son QI basket ou encore sa défense.

C’est le nouveau nerf de la guerre pour le deuxième choix de la draft 2017 : il doit rester en bonne santé pour rester dans le rythme. Et quand il engrange les matches, il tend à vraiment monter en puissance. D’ailleurs, ses débuts avec les Bulls en pré-saison sont très intéressants : il tourne à 12 points, 48% aux tirs et 53% derrière l’arc. Et Chicago a gagné ses trois matches.

L’évolution de Ball sera importante à suivre. Parce que déterminante pour les taureaux. S’il se rapproche doucement d’un niveau All-Star, ça donne tout de même une autre dimension à ce groupe déjà talentueux. Encore faut-il qu’il confirme les espoirs placés en lui. Mais ça part bien.

Lonzo Ball, une petite pique envoyée aux Pelicans ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest