Lonzo Ball ne peut ni courir, ni sauter, les Bulls craignent une saison blanche

Lonzo Ball n'a pas joué depuis janvier mais sa situation a empiré. Une nouvelle opération est prévue pour que cette spirale de blessures prenne fin.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lonzo Ball ne peut ni courir, ni sauter, les Bulls craignent une saison blanche

La carrière de Lonzo Ball commence à être bien trop freinée par les blessures pour que l'on ne s'inquiète pas à son sujet. Celle au genou qui l'a privé de basket depuis janvier dernier n'est malheureusement toujours pas résorbée. Alors que les médecins pensaient que le meneur des Chicago Bulls serait apte pour le training camp, la date de son retour a été repoussée.

Ball va même devoir être opéré à nouveau ce mercredi pour tenter de remédier à une situation invalidante et de mauvais augure pour son avenir. C'est ce qu'il a expliqué sur NBC Sports cette semaine.

"Je suis littéralement incapable de courir. Je ne peux pas non plus sauter. Lorsque mon genou est entre 30 et 60 degrés et plié, je n'ai absolument aucune force. Tant que je ne peux pas faire ces choses-là, je ne peux pas jouer au basket.

J'ai fait de la rééduction et ça allait mieux, mais jamais au point où j'étais en mesure de courir à pleine vitesse ou sauter. L'opération est donc obligatoire".

Il faut vraiment espérer que cette intervention soit celle qui permette à Lonzo Ball de tenir sa place sur le terrain et d'enchainer les matches. Depuis son arrivée en NBA en 2017, l'ancien joueur des Los Angeles Lakers n'a connu que des saisons tronquées :

  • 52 matches en 2017-2018
  • 47 matches en 2018-2019
  • 63 matches en 2019-2020
  • 55 matches en 2020-2021
  • 35 matches en 2021-2022

Le plus frustrant, c'est qu'à chaque fois qu'il a commencé à montré l'étendue de son talent, entre playmaking et défense de qualité, son corps l'a empêché de surfer sur la vague. Chicago a besoin de lui. Malheureusement, comme Billy Donovan l'a reconnu lors du media day, l'hypothèse d'une saison blanche, pour totalement récupérer, n'est pas à exclure...

Joel Embiid, une droite à quelques centimètres de coucher Lonzo Ball !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest