Luka Doncic critique la NBA pour son changement de format

L'idée de participer au play in n'enchante pas du tout Luka Doncic qui ne comprend pas l'intérêt de cette nouvelle formule de la NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com
Luka Doncic critique la NBA pour son changement de format

La NBA veut innover et relancer l’intérêt de sa saison régulière à l’heure où les audiences sont régulièrement en baisse. Alors elle a instauré le « play in », sorte de mini-tournoi qualificatif pour les playoffs. Désormais, ce ne sont plus les huit mais bien les six premiers qui décrochent d’office leur ticket. Les autres – de la septième à la dixième place – doivent s’affronter lors de matches à élimination directe. La tête de série numéro 7 affronte la tête de série numéro 8 et le vainqueur est qualifié. Le neuvième affronte le dixième et l’équipe gagnante défie alors le perdant de l’autre rencontre, avec le dernier strapontin en jeu. Une formule qui n’enchante pas Luka Doncic.

« Je ne comprends pas le concept. On joue déjà 72 matches pour se qualifier et il suffirait donc de perdre deux matches de suite pour ne plus participer aux playoffs », confie le Slovène. « Je ne vois pas l’intérêt. »

L’idée est sans doute de relancer un peu l’esprit de compétitivité en poussant les franchises à ne pas baisser les bras et surtout à ne pas saborder leur saison dès qu’elle se retrouve à la dixième ou onzième place à un ou deux mois de la fin de la saison. Draymond Green est comme Luka Doncic : il ne capte pas. Il assure que ça ne le motive pas plus de jouer le play in.

Mais les joueurs n’ont pas compris que cette mesure n’est en réalité pas faite pour eux : ce sont les GM que la NBA tente de convaincre. Bien sûr que les athlètes essayent de gagner. Mais les organisations, elles, sont parfois tentées de tanker dès le moindre obstacle. Ce schéma leur offre une alternative avec une éventuelle possibilité d’accrocher les playoffs plus facilement.

Les Sacramento Kings, par exemple, n’ont pas souhaité échanger leurs vétérans le soir de la deadline. Avec l’espoir d’accrocher enfin une place dans le bon wagon. Bon, depuis, ils ont enchaîné sept défaites de suite… mais l’idée est là. Maintenant, on comprend que ça puisse agacer Doncic (et les autres). Surtout que les Mavericks, actuellement septièmes, ne seraient donc pas qualifiés d’office pour les playoffs s’ils commençaient dès aujourd’hui. Il se sent donc particulièrement concerné.

CQFR : Curry détrône Chamberlain, Embiid écrase Dallas

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest