Le nom d'Ousmane Dieng ne vous dit peut-être rien pour le moment, mais l'ancien pensionnaire de l'Insep a normelement un bel avenir devant lui. Considéé comme l'un des prospects les plus excitants de la Draft 2022, Dieng avait le choix des armes pour sa dernière année avant de tenter sa chance en NBA : des facs parmi les plus prestigieuses des Etats-Unis, l'équipe Ignite en G-League avec un salaire à la clé, ou une aventure dans un championnat professionnel non affilié à la NBA.

C'est cette dernière option que l'arrière de 18 ans a choisi. A l'image de ce qu'a fait LaMelo Ball, drafté en 3e position par les Charlotte Hornets en 2020, Ousmane Dieng va découvrir l'Australie et son championnat. Si Ball a porté le maillot des Illawarra Hawks, le désormais ex-membre du Centre Fédéral devrait s'engager avec les New Zealand Breakers.

Le choix est intéressant et peut parfaitement être la voie la plus utile et formatrice pour Dieng, dont les qualités de shooteur et de défenseur ont attiré l'oeil des recruteurs NBA il y a quelques années déjà. On lui souhaite évidemment le même démarrage que LaMelo Ball dans la grande ligue, une fois qu'il aura été appelé...

« J'aurais pu jouer en NBA à 14 ans », LaMelo Ball craque et fait une Ball