Metta World Peace : « J’ai cassé une côte à Jordan, mais c’était par erreur »

Dans une interview sans langue de bois, Metta World Peace était revenu sur ses frasques de jeune joueur et la fois où il a cassé une côté à Jordan... "par erreur".

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Metta World Peace : « J’ai cassé une côte à Jordan, mais c’était par erreur »
Metta World Peace est vraiment un joueur et un mec à part. Un ovni total. On peut bien sûr ne pas apprécier ses sorties de route, ses frasques ou ses gestes déplacés (CC James Harden), mais c'est dur de ne pas le trouver touchant. A l'heure du politiquement correct à outrance, où chaque athlète se voit avant tout comme une "marque" que doivent protéger et faire fructifier une armée de conseillers en com, RonRon reste avant tout et pour tout lui-même en toute occasion. Il ne sait pas faire autrement. Il y a deux ans, il était l'invité d'un podcast sur la culture Hip Hop, le fameux Combat Jack Show, où il était venu parler de son amour pour la musique et son quartier d'origine, Queens Bridge, dont sont originaires certains des meilleurs rappeurs US (Nas, Mobb Deep, Capone-N-Noreaga, Cormega pour ne citer qu'eux). MWP s'y était raconté en toute simplicité et certains passages sont particulièrement cultes.
"J'ai joué bourré et j'ai joué high."
Il raconte notamment que même en étant passé par la fac, il n'était absolument pas prêt à passer de son ghetto à la NBA et à son équipe favorite, les Bulls.

"Je n'étais pas prêt", expliquait Metta World Peace au regretté Reggie Ossé aka Combat Jack.

"Les Bulls étaient mon équipe préférée quand j'étais gamin et quelques années plus tard, je me suis retrouvé là-bas.  Mais à l'époque j'avais des problèmes avec les mères de mes enfants et je n'étais pas prêt pour le mode de vie de la NBA. J'avais toujours été fauché et je me suis retrouvé à gagner 1 million de dollars l'année. J'ai fait plein de trucs cons : offrir des tournées générales à tout le bar, j'avais de la weed partout."

Voilà comment une simple question ouverte peut prendre un virage inattendu en discutant avec l'ex-Ron Artest qui n'a pas hésité à détailler.

"J'ai joué bourré et j'ai joué high. Je vivais comme une rock star alors que j'étais un athlète. Je déconnais. Ma carrière aurait pu être bien meilleure. J'aurais pu remporter plus de trophées. J'aurais pu être MVP ou All Star plus souvent. C'était dingue."

Mais le clou de l'épisode concerne Michael Jordan. On savait que Mike avait fait l'erreur de croiser la route de Metta World Peace au moment où il s'apprêtait à revenir pour jouer avec les Washington Wizards. MJ avait organisé une série de pick-up games dont les participants étaient triés sur le volet et il avait voulu s'évaluer face à celui qui était à l'époque l'un des tout meilleurs défenseurs de toute la ligue.

"J’ai déjà joué contre Jordan plusieurs fois, je lui ai même cassé une côte, mais c’était par erreur", a commencé à raconter Metta en se marrant.

"Mike jouait à fond. C’était l’été et il était incroyable, il scorait à chaque fois qu’il touchait la balle. Je n’étais pas intimidé, j’étais surmotivé. On jouait juste en pick up, mais c’était le match le plus dingue de l’histoire.

C’était incroyablement intense. Jordan joue à 2000%, même quand c’est pas des matches officiels, mais il ne savait pas que c’est pareil pour moi. Mais je me souviens qu'il était super chaud. Cette saison-là, il a tourné à 25 points de moyenne. S’il n’avait pas manqué trois mois à cause de cette côté cassée, il aurait pu tourner à 30 points."

Autre pépite totalement folle, MWP a expliqué qu'un tout jeune LeBron James avait lui aussi été convié à participer à ces matches "secrets". LBJ n'était encore qu'au lycée, mais il a visiblement rapidement démontré à tout le monde que la hype n'était pas surfaite.

"LeBron James jouait avec nous, il n’avait que 15 ans (16 ans en réalité – ndlr) ! Et il a tué ça. Il n’avait que 15 piges mais personne ne pouvait l’arrêter."

Le jour où Metta World Peace sortira son autobiographie, ça devrait envoyer du très, très lourd.

Ecoutez l'épisode du Combat Jack Show avec Metta World Peace

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest