Miami est à la rue depuis le départ d’un joueur, hasard ou pas ?

Miami reste sur 6 défaites de suite et a dangereusement glissé au classement. Cette mauvaise série coïncide avec le départ de... Meyers Leonard.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Miami est à la rue depuis le départ d’un joueur, hasard ou pas ?

Le Miami Heat était en pleine bourre depuis le All-Star Game avec une spectaculaire remontée au classement jusqu'au top 4 de la Conférence Est. Jimmy Butler était sur un nuage et le retour de blessure de Bam Adebayo semblait aussi indiquer que la dernière partie de la saison régulière se passerait à merveille. Et puis, le drame. Enfin, la connerie. Ou la stupidité... Meyers Leonard, pas le joueur le plus utilisé de la rotation mais un membre plutôt apprécié du vestiaire, a fait l'idiot sur Twitch (en utilisant un juron antisémite dont il a affirmé ensuite ne pas connaître la teneur) et a été suspendu, puis tradé par Pat Riley.

Coupé par OKC, Leonard est aujourd'hui sans contrat. On en vient presque à se demander si le Miami Heat ne devrait pas redonner une chance à l'ancien intérieur de Portland... Depuis que Meyers Leonard a été envoyé à Oklahoma City, les Floridiens ont disputé 6 matches. Figurez-vous qu'ils ont perdu... les 6. Si les adversaires du groupe d'Erik Spoelstra n'étaient pas des peintres, il n'y avait rien d'insurmontable et, surtout, quatre de ces six rencontres étaient des matches à domicile. Les adversaires en question : Memphis, Indiana par deux fois, Phoenix, Portland, puis Charlotte ce week-end.

« Dégoûtant » et « intolérable », Meyers Leonard est lâché par le Heat : carrière finie ?

Du top 4, Miami a brutalement glissé jusqu'à la 8e place, synonyme de participation au play-in tournament de fin de saison, le tournoi de barrage chargé de distribuer les deux dernières places qualificatives pour accéder aux playoffs.

Le départ de Meyers Leonard et la très mauvaise série du Heat sont surement des coïncidences. Il faudra quand même surveiller ce que fera Miami à partir de son prochain match face à New York. Avant la deadline, Pat Riley a recruté Victor Oladipo en échange de Kelly Olynyk et Avery Bradley, le premier ayant tout de même joué un rôle dans la campagne jusqu'en Finales NBA la saison dernière...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest