Miles Bridges veut un contrat max, les Hornets hésitent

Après une excellente saison, Miles Bridges attendrait un contrat maximum de la part des Charlotte Hornets. La franchise, elle, serait hésitante.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Miles Bridges veut un contrat max, les Hornets hésitent

Lorsque les Charlotte Hornets et Miles Bridges n’ont pas réussi à trouver un accord l’année dernière, il a pris des risques en misant sur lui-même. Son pari s’est révélé payant. Après avoir explosé dans sa quatrième saison en NBA, il espère signer un beau contrat cet été. D’après Shams Charania de The Athletic, les équipes rivales s’attendent même à ce que l’ailier demande le maximum. La franchise, pour sa part, hésiterait à lui offrir un tel montant.

Après un magnifique début d’exercice, tant sur le plan individuel que collectif, la cote de Bridges a drastiquement augmentée. Il s’est maintenu à des moyennes de 20,2 points, 7 rebonds et 3,8 passes par match à 47,3 % au tir cette année. De loin ses meilleures statistiques en carrière.

Son profil de two-way player au poste 3 est très recherché dans la ligue. L’affrontement de Jayson Tatum, Jaylen Brown et Andrew Wiggins en Finales NBA a d’ailleurs montré l’importance de ce type de joueurs dans une équipe compétitive. De quoi faire réfléchir Charlotte, qui espère participer aux playoffs en 2023.

La priorité du front office de Mitch Kupchak serait cependant de trouver un intérieur cet été. Il aurait notamment manifesté son intérêt pour Myles Turner, le pivot des Pacers. Ce besoin de renforcer la raquette pourrait limiter leur flexibilité sur le plan financier. Offrir un contrat maximum à Miles Bridges, dans ce contexte, semble difficile.

Si les Hornets n’arrivent pas à conserver leur joueur, d’autres franchises devraient se positionner sur le dossier. Les Blazers et les Spurs, qui disposent tous les deux d’un grand salary cap, pourraient justement en faire partie. Portland cherche à recruter ce type d’ailier depuis longtemps, tandis que San Antonio pourrait s’intéresser au potentiel du 12e choix de la draft 2018, qui vient de fêter ses 24 ans.

Arrivé au terme de son contrat rookie, Bridges est agent libre restreint. Cela signifie que Charlotte sera en mesure de s’aligner sur les offres qu’il recevra. Rien d’étonnant, donc, si son équipe le laisse tester le marché au début de la free agency. Le tout sera de voir jusqu’où la franchise de Michael Jordan est prête à aller pour garder son ailier.

Kenny Atkinson refuse de devenir le coach des Hornets

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest