Le format de la NBA Cup critiqué par les joueurs : « C’est un peu bizarre »

C’est surtout le mode de qualification pour les quarts de la NBA Cup au « point average » qui a provoqué des situations loufoques.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le format de la NBA Cup critiqué par les joueurs : « C’est un peu bizarre »

Il y a eu des moments excitants sur les parquets la nuit dernière. Notamment à Sacramento, où les Kings ont bataillé jusqu’au bout contre les Warriors alors qu’ils étaient menés de 24 points. Plutôt que de lâcher prise, les hommes de Mike Brown se sont battus pour revenir. En effet, une défaite de 11 points ou moins suffisait pour valider leur place en quarts de finale de la NBA Cup. L’ironie, c’est qu’ils ont fini par l’emporter 124-123 au terme d’un énorme comeback !

NBA Cup : Les affiches des quarts de finales

Par contre, pour un scénario fantastique comme celui-ci, il y en a eu trois autres beaucoup plus étrange aux quatre coins du pays : les Boston Celtics, les New York Knicks et les Cleveland Cavaliers ont tous été « obligés » d’enfoncer le clou même en étant largement devant, dans l’espoir de décrocher leur qualification. Ça a payé pour les deux premières équipes nommées.

Mais les joueurs se sont effectivement retrouvés dans des situations inédites. Les Celtics, par exemple, ont aligné leurs titulaires pendant une partie du quatrième quart-temps – Jayson Tatum a même joué l’intégralité des 9 dernières minutes – alors qu’ils dominaient largement contre les Bulls. Sauf qu’ils devaient assurer un écart d’au moins 23 points pour se qualifier.

« Pour être honnête, c’était un peu bizarre mais tout ce qui comptait c’était de gagner et on l’a fait. C’est dur parce que ce n’est pas censé se passer comme ça en match. Vous devez respecter vos adversaires », souligne Jaylen Brown.

Billy Donovan n’a pas vraiment apprécié l’attitude de Boston par exemple. Et pour cause, Joe Mazzulla et son staff ont carrément demandé à leurs joueurs de faire volontairement faute sur Andre Drummond afin de l’envoyer sur la ligne des lancers-francs alors que l’écart était de 32 points. Le vétéran n’a converti qu’une seule de ses six tentatives.

Les Knicks ont eux aussi cherché à enfoncer le clou contre les Hornets pour valider leur place de meilleurs deuxièmes. En plus des trois premiers de chaque groupe, la NBA prévoit une « wild card » par Conférence et le différentiel de points entre évidemment en compte.

« Je n’aime pas trop. Au début, on était concentré que sur la victoire. Mais c’était un peu bizarre dans les dernières minutes. Il y a un moment où vous courez juste après les points. Je trouve que ça remet un peu en cause l’intégrité du jeu », remarque Josh Hart.

Donovan Mitchell a aussi trouvé ça « bizarre. » Comme pour Boston ou New York, les titulaires de Cleveland ont affronté les remplaçants d’Atlanta pendant une partie de la rencontre. Mais ce ne sont que quelques matches dans l’année. Les joueurs vont finir par s’y habituer.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest