Draft 2022 : Ousmane Dieng dans le top 14, trois Français au 2e tour ?

Draft 2022 : Ousmane Dieng dans le top 14, trois Français au 2e tour ?

Dans les dernières Mock Drafts, le Français Ousmane Dieng est annoncé parmi les lottery picks. Ismaël Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabaté sont, pour leur part, attendus au second tour.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft

À l’approche de la draft NBA du 23 juin, les Mock Drafts s’affinent. La lottery, la Combine et enfin les workouts ont changé beaucoup de choses pour certains joueurs, qui ont vu leur cote augmenter. C’est le cas d’Ousmane Dieng, attendu dans le top 14. Ismaël Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabaté sont pour leur part annoncés au second tour. 2022 se présente comme une belle année pour la France.

Ousmane Dieng en tête de file

Dieng est le joueur français le plus attendu à la draft 2022. À 19 ans, il sort d’une saison très prometteuse avec les New Zealand Breakers. Malgré des débuts contrastés, l’ailier de 2,10 m a parfaitement su se ressaisir et a beaucoup impressionné les scouts par sa progression. On considère globalement la pépite de l’INSEP comme l’un des plus grands potentiels de cette cuvée.

Sa création de tir, son handle et sa vision de jeu en font un prospect atypique pour sa taille. Ses capacités techniques, couplées à son profil physique et sa mobilité, en font un joueur très intrigant. Il a par ailleurs été invité dans la Green Room, un privilège habituellement réservé aux jeunes destinés au top 20.

La cote d’Ousmane Dieng a considérablement augmenté au fil des semaines. Son implication dans les coulisses de la draft a apparemment fait croître sa valeur. Alors qu’il était classé 17e dans la dernière édition, il est grimpé jusqu’à la 13e place de la Mock Draft agrégée de HoopsHype. Ce classement compile les prévisions de ESPN, The Athletic, Bleacher Report, The Ringer, Sports Illustrated, NBADraft.net, CBS Sports, SB Nation, Yahoo, Basketball News et USA TODAY.

Dans le scénario le plus optimiste, celui de Kevin O’Connor de The Ringer, l’ailier atteint même la 9e position. Il serait alors sélectionné par les San Antonio Spurs, qui rechignent rarement à prendre des joueurs à grand potentiel, mais encore bruts, à l’image de Dieng. L’auteur l’annonce comme le possible steal de la draft.

Il est au contraire 19e sur la lise de NBADraft.net, son classement le plus bas. Mais même pour les plus pessimistes, la tendance reste à la hausse. Il est par exemple passé de la 21e à la 17e place chez le Bleacher Report. Il n’est cependant pas annoncé parmi les lottery picks dans notre dernière Mock Draft.

Ismael Kamagate entre le premier et le second tour

Deuxième Français le plus attendu de cette cuvée, Ismaël Kamagate est à la 39e place de la dernière Mock Draft agrégée de HoopsHype. Une très légère hausse (+1) par rapport à son dernier classement.

Le Bleacher Report l’annonce même en 25e position, aux San Antonio Spurs également. En revanche, il n’est que 55e chez CBS Sports et 50e chez NBADraft.net. Sa place dans la draft peut donc être très variable. Rien n’est encore gagné pour Kamagate.

Le pivot du Paris Basketball a complètement explosé ces dernières années, jusqu’à devenir titulaire en Betclic Elite. Dans un championnat professionnel, il s’est montré physiquement à la hauteur au poste 5. Son profil de rim-runner, couplé à sa longueur et ses grandes qualités athlétiques, devrait séduire une franchise NBA le soir de la draft.

Hugo Besson et Moussa Diabaté en fin de draft

Hugo Besson, le coéquipier de Dieng aux New Zealand Breakers, peut également espérer voir son nom apparaître le soir de la draft. Il est 52e de la Mock Draft de HoopsHype, où il a perdu une place depuis le dernier classement.

Machine à highlights et remarquable scoreur, avec un jeu flashy et un QI Basket très développé, l’arrière a réalisé une excellente Combine. Malgré cela, ses capacités physiques et défensives posent trop de questions pour qu’il puisse aspirer à une place au premier tour. Besson devra se battre pour trouver du temps de jeu en NBA.

Jonathan Givony d’ESPN reste le plus optimiste. Il met le Français en 42e position dans sa Mock Draft. Néanmoins, il avoisine plus généralement les places 50 à 60, et sort même de nombreuses prévisions. Sa sélection n'a rien de garantie.

Il en va de même pour Moussa Diabaté. Le joueur de Michigan a rejoint la 57e position du classement de HoopsHype, après avoir pris 4 places. Si la plupart des spécialistes le voient sortir de la draft, Basketball News l’imagine bien en 46e position, aux Detroit Pistons.

Au terme d’une saison difficile avec les Wolverines, sa décision de se maintenir dans la draft en a étonné plus d’un. Ses qualités athlétiques et son profil physique (2,11 m pour 95 kg) pourraient toutefois séduire une équipe en fin de draft. Il a notamment fait bonne impression au Combine, la vitrine parfaite pour un prototype comme Diabaté.

Cette année, nous pourrions donc avoir quatre Français dans les 58 choix de la draft. Ce serait un record depuis 2005, quand Johan Petro, Ian Mahinmi, Ronny Turiaf et Mickaël Gelabale ont rejoint la ligue. Un temps qui semble aujourd’hui lointain. Mais attention : rien n’est encore joué pour la plupart d’entre eux.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest