LaMelo Ball, Chris Duarte : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

LaMelo Ball, Chris Duarte : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

De LaMelo Ball à Zach LaVine, un point sur les cinq performances et contre-performances marquantes de la nuit en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

LaMelo Ball (Charlotte Hornets)

Le dernier ROY est revenu fort. Sans perdre de temps. Quelle prestation superbe de LaMelo Ball pour lancer sa deuxième saison en NBA. Le meneur des Hornets a été impérial avec 31 points, 9 rebonds et 7 passes décisives. Avec même 7 tirs à trois-points en 9 tentatives. Il a surtout été décisif en réalité. Parce que Charlotte courait après le score jusqu’au moment où le showman a mis le pied sur l’accélérateur. Plein gaz.

Les Frelons ont passé un 24-0 au cours du troisième quart-temps. Un run principalement initié par Ball, auteur de la moitié des points. Avec notamment deux flèches lointaines et un dunk. L’évolution du jeune homme sera importante parce c’est en se rapprochant du niveau d’un All-Star qu’il pourra répondre aux attentes placées en lui. Ça démarre fort.

Chris Duarte (Indiana Pacers)

Il y avait un paquet de rookies à suivre pour cette première « grosse » soirée de NBA. Dont la plupart des joueurs draftés très haut, à l’exception de Cade Cunningham, le premier choix, forfait sur ce début de saison. Mais Chris Duarte leur a tous volé la vedette. Le nouvel arrière des Pacers, déjà bien en vue en pré-saison et titularisé par Rick Carlisle, a inscrit 27 points lors de la courte défaite contre les Hornets (122-123).

Mais le garçon a déjà montré qu’il pouvait scorer même à ce niveau. Déjà à l’aise sur le pick-and-roll, il a scoré en pénétration, finition main droite ou main gauche. Tout en allumant de loin, sa spécialité. 6 paniers primés en 9 tentatives. C’est comme s’il jouait chez les pros depuis déjà deux ans.

De leur côté, Jalen Green (deuxième choix, 9 points, 4 sur 14), Scottie Barnes (quatrième choix, 12 pts, 9 rbds) et Jalen Suggs (cinquième choix, 10 pts, 3 sur 14) ont eu beaucoup plus de mal. Le troisième choix Evan Mobley a noirci la feuille avec 17 points, 9 rebonds et 6 passes. Chris Duarte est donc le « Rookie Of the Night. » Cette équipe d’Indiana promet d’être excitant cette saison (oui, vraiment !) et il y est aussi pour quelque chose.

Zach LaVine (Chicago Bulls)

Vous pouvez entourer Zach LaVine avec DeMar DeRozan, Nikola Vucevic ou Lonzo Ball, il trouvera toujours un moyen pour scorer. L’arrière All-Star des Bulls a su le faire efficacement mercredi soir. 34 points au total mais en seulement 17 tirs. Il n’a pas forcé pour laisser ses nouveaux coéquipiers prendre leur marque.

Il a notamment attaqué le cercle pour provoquer des fautes et marquer de près (11 sur 11 aux lancers). Le tout en distribuant par moment – 4 passes – et en prenant 7 rebonds. Une bonne prestation globale et une première victoire pour Chicago, qui n’avait pas affiché un bilan supérieur à 50% de victoires depuis mars 2017…

Karl-Anthony Towns et Anthony Edwards (Minnesota Timberwolves)

Les Wolves ambitionnent de retrouver la première moitié du tableau à l’Ouest cette saison. Et pour ça, ils comptent beaucoup sur leur duo de premiers choix de la draft : Karl-Anthony Towns (2015) et Anthony Edwards (2020). Le premier est un All-Star, le second le deviendra probablement d’ici peu. Et hier soir, les deux jeunes hommes n’ont pas déçu. Minnesota a torpillé Houston sous l’impulsion de ses deux moteurs.

30 points et 10 rebonds pour un KAT terriblement efficace (11 sur 15). 29 points pour le bondissant « Ant Man. » La victoire au bout. Si les deux joueurs parviennent à briller ensemble et, mieux encore, à se tirer vers le haut, la saison s’annonce intéressante pour les loups. Surtout quand D’Angelo Russell ajoute aussi 22 pions.

Harrison Barnes (Sacramento Kings)

On en sait pas trop comment fonctionne le scouting report aux Blazers mais ce n’était très certainement pas une bonne idée de traiter Harrison Barnes comme un vulgaire Ben Simmons ou Russell Westbrook. Constamment seul derrière l’arc, l’ailier des King s’est régalé. En claquant donc 8 paniers primés en 11 tentatives. Un nouveau record personnel.

Barnes a marqué 36 points et Sacramento l’a emporté sur le parquet de Portland. Une simple rencontre mais une victoire déjà importante pour la franchise californienne, qui veut aller aussi accéder aux playoffs cette saison (et pour la première fois depuis 2006). Dans ce contexte, chaque match compte.

En tout cas, l’ancien champion NBA a l’air en forme et depuis plusieurs mois maintenant. Il était déjà de plus en plus régulier la saison dernière. Ça continue sur 2021-2022 et c’est tant mieux pour les Californiens.

CQFR : Evan Fournier déjà décisif avec les Knicks !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest