Paul George aurait aimé jouer pour un gros marché

Paul George est heureux à Indiana où il vient de prolonger pour 90 millions de dollars sur cinq saisons. Mais il n'aurait pas été contre le fait de jouer pour une grande ville.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul George aurait aimé jouer pour un gros marché
Comme nous l’avons expliqué plus tôt ce matin, Paul George a été snobé par plusieurs franchises (neuf plus exactement) le soir de la draft 2010. Aujourd’hui, il est le seul All-Star de cette classe. Et il est également le nouveau titulaire d’un contrat maximum de 90 millions de dollars sur cinq ans aux Indiana Pacers. Lui et ses coéquipiers ont remis sur la carte NBA un état où le basket est un culte. Un état qui possède donc une franchise historique mais qui ne jouit pas d’une forte exposition médiatique (même si c’est en train de changer justement grâce à Paul George). Originaire de Los Angeles, la superstar montante de la ligue n’aurait pas été contre l’idée de jouer pour un plus gros marché :
« Bien sûr, tout le monde aimerait jouer pour une grande ville. Mais il faut voir plus loin que ça. Nous sommes tous jeunes (aux Pacers), on a très bien joué l’an passé et nous avons un groupe de gars qui sera là pendant longtemps. Il n’y a pas besoin d’aller dans un plus grand marché lorsque l'on joue pour une équipe qui peut gagner. »
A priori, aussi longtemps que les Pacers resteront compétitifs, Paul George restera dans le coin. La base de la franchiser est très solide et elle peut viser haut, très haut.
« On peut accomplir ce que l’on veut si on se donne les moyens. On peut vraiment gagner le titre cette saisons mais aussi dans les années à venir. Nous avons très bien joué en playoffs l’an dernier mais nous sommes encore jeunes donc ça donne une indication de ce que nous pouvons faire cette année et à l’avenir aussi. »
Les dirigeants des Pacers ont fait du bon boulot, sans aucun doute. Paul George a désormais cinq saisons devant lui pour prouver qu’il a les moyens d’emmener son équipe au bout. Via The Star Tribune
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest