Paul Pierce lâche ses vérités sur la création des superteams

L'ancien joueur des Boston Celtics Paul Pierce a tenu à réaliser quelques précisions concernant la création des superteams en NBA.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul Pierce lâche ses vérités sur la création des superteams

Dans l'ère moderne de la NBA, les superteams font beaucoup parler. Et pour de nombreux observateurs, ce "phénomène" a débuté avec les Boston Celtics version 2007-2008. Un avis que Paul Pierce refuse catégoriquement d'entendre.

Sans critiquer le rassemblement effectué par plusieurs stars ces dernières années, The Truth a tenu à rétablir sa vérité sur le sujet : la création du Big Three des C's n'était absolument pas prévue. Cette association a vu le jour grâce à une succession d’événements favorables.

"Je suis très fier d'avoir gagné un titre avec la franchise qui m'a drafté. Nous sommes dans une autre époque, un autre temps. C'est différent maintenant. Les joueurs se déplacent beaucoup. Ils fabriquent leurs équipes. La façon dont nous le faisions était un peu différente

Les gens diront que j'ai joué dans une super équipe de la nouvelle ère, mais nous avons simplement eu de la chance. Nous avons eu de la chance avec le choix de la Draft, de la chance avec l'échange. Et nous avons eu de la chance avec Kevin Garnett, qui a abandonné sa clause de non-échange.

Donc toutes ces choses devaient s'aligner. Alors qu'aujourd'hui, les gars fabriquent des équipes en jouant les uns avec les autres, en construisant des super équipes grâce à la Free Agency, en construisant des amitiés. Et je n'ai d'ailleurs rien contre cela.

C'est pour cela que je suis si fier d'être rester avec ma première équipe si longtemps, d'avoir traversé des moments difficiles et d'avoir finalement pu gagner un championnat", a expliqué Paul Pierce pour Mass Live.

Il s'agit effectivement d'une différence avec l'ère actuelle. Comme on a pu le voir avec James Harden ou Anthony Davis, certaines stars, même via un trade, choisissent très clairement leur future équipe.

A l'époque, Boston a réalisé les bons mouvements sans aucun accord entre les joueurs pour assembler une équipe XXL. Une vraie différence pour Paul Pierce.

Paul Pierce : « Sur ESPN, il fallait toujours parler de LeBron »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest