Pour Kyrie Irving, la vaccination est une “violation des droits de l’homme”

Kyrie Irving est autorisé à travailler partout aux Etats-Unis sans être vacciné. Le fait que ce ne soit pas le cas de tout le monde l'a fait monter au créneau.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour Kyrie Irving, la vaccination est une “violation des droits de l’homme”

On avait laissé Kyrie Irving sur ce partage malaisant d'une vidéo de l'infâme Alex Jones. Cette semaine, c'est autour du vaccin contre le Covid-19 et ce qu'il estime être une injustice pour certains employés que le meneur des Brooklyn Nets est monté au créneau. Autorisé à jouer dans l'état de New York malgré son choix de ne pas se faire vacciner, Irving ne comprend pas que la vaccination reste obligatoire pour tous les employés municipaux, quand bien même le gouvernement américain et le maire de NYC, Eric Adams, ont indiqué que le pire de la pandémie était passé.

Dans un tweet, Kyrie s'est montré très remonté contre cette situation.

"Si je peux travailler sans être vacciné, alors tous mes frères et soeurs qui ne le sont pas non plus devraient être en mesure de faire pareil sans être discriminés, calomniés ou virés. Ce vaccin que l'on force les gens à accepter est l'une des plus grandes violations des droits de l'homme dans l'histoire de l'humanité".

En ce qui concerne le protocole sanitaire en vigueur en NBA, il s'est assoupli en vue de la reprise de la saison. Les joueurs non-vaccinés, comme Kyrie Irving, devront tout de même effectuer un test hebdomadaire de contrôle, là où les autres devront uniquement se tester s'ils présentent des symptômes.

Quant à "l'affaire" de son partage de la vidéo d'Alex Jones, Kyrie n'a pas l'air dérangé par le bad buzz...

Kyrie Irving repart en vrille et partage une vidéo du complotiste Alex Jones

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest